123456

A propos des élections...

Dans 20 jours nous retournerons aux urnes pour les élections communales et provinciales.

 

 

Pourquoi la jeunesse ne s’intéresse-t-elle pas ou peu aux élections?

 
 
 

Même si de nombreux jeunes disent qu'il est important de voter, la jeunesse s’intéresse moins  aux enjeux de la démocratie. En dépit des inquiétudes exprimées, des études menées et des encouragements prodigués, rien n'y fait : loin de s'améliorer, la situation s'aggrave.

Certains pourraient être tentés d'expliquer, en partie, ce peu de participation par de l'indifférence (paresse ou manque d'intérêt) : mais si l'on en croit les études qui ont été faites sur le sujet, les jeunes ne sont pas plus indifférents que les adultes. Alors, serait-ce que les jeunes sont moins bien informés que les adultes sur le fonctionnement de notre processus politique ou sur son histoire?

Souvent, même quand ils veulent voter, les jeunes sont découragés par la classe politique qui ne se soucie pas des préoccupations qui les touchent. De plus, les informations qu'ils reçoivent des médias ne traitent que des actions négatives des politiciens (les scandales, par exemple) et ne parlent pas du travail quotidien qu'ils réalisent ou n'en parlent que très peu.

La jeunesse, dans sa grande majorité, est insatisfaite de certaines de nos institutions politiques. Les jeunes pensent que voter n'a pas de conséquences immédiates.

Dans le passé, le système d'éducation tentait d'inculquer le sens civique aux élèves afin d'encourager les jeunes à aller voter. Dans un monde de plus en plus spécialisé, dominé par les affaires et la technologie, les jeunes sont de moins en moins susceptibles de pouvoir prendre conscience du lien qui existe entre leurs libertés et leurs responsabilités.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.