123456

A propos des élections...

 

Dans 19 jours nous retournerons aux urnes pour les élections communales et provinciales.

 

 

 

Le concept de la démocratie

Peu d'entre nous ignorent que ce sont les Grecs qui ont inventé la démocratie. D'ailleurs, le mot «démocratie» en grec signifie : «gouvernement par le peuple». Dans l'Antiquité, à Athènes, les citoyens (c'est-à-dire les hommes) votent pour élire leurs dirigeants, mais participent également aux activités quotidiennes du gouvernement. Par le vote, non seulement les citoyens grecs se prononcent sur les décisions importantes qui touchent l'ensemble de la collectivité, mais ils utilisent également ce moyen comme une certaine forme de système judiciaire, pour déclarer quelqu'un innocent ou coupable. Cette notion disparaîtra en même temps que la civilisation de la Grèce antique, mais on la verra réapparaître à l'époque moderne.

Comment se fait-il que le concept grec de la démocratie ait traversé le temps? Les Grecs pensaient que la démocratie était le seul système qui pouvait apporter égalité et justice à tous les citoyens.

Voter est un mécanisme essentiel de la démocratie. Le but en est de choisir le type de gouvernement que l'on voudrait avoir. Le grand homme d'État anglais Winston Churchill a déjà dit que : «La démocratie est la pire forme de gouvernement, à l'exception de toutes les autres». En effet, si les notions de liberté et d'égalité nous sont chères, l'histoire nous enseigne qu'il existe effectivement des formes de gouvernement encore pires. Après la Première Guerre mondiale par exemple, l'échec de la démocratie en Allemagne a été la cause directe de la montée au pouvoir du dictateur Adolf Hitler.

Ainsi, en remontant aux racines de la démocratie, on s'aperçoit que ni son établissement, ni son maintien ne sont des notions qui «vont de soi». Si la participation citoyenne est l'un des principes de base de la démocratie (comme c'était le cas chez les Grecs), le fait que les jeunes ne se sentent pas concernés peut constituer une véritable menace pour notre avenir.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.