123456

Où sont les femmes de l'ACRF aujourd'hui ?

blog daverdisse, ACRF, austérité , manif

 

Le temps n’est plus aux hésitations mais à la mobilisation et à l’action.Toutes et tous ensemble à Bruxelles ce 14 mars avec l’ACRF! www.acrf.be 083/655192

Communiqué de presse

Manifestation européenne du 14 mars 2013 :

 

L’austérité : les femmes non plus n’en veulent pas ! 

 

 

 

L’ACRF, mouvement des femmes en milieu rural souscrit totalement à l’appel à manifester lancé par les syndicats. Les femmes refusent les mesures d’austérité justifiées par le remboursement de la dette publique. Pourquoi ?

 

·         Parce ces mesures n’auront aucune efficacité ;

 

·         Parce ces mesures visent les plus démunis au lieu de viser les responsables de la crise ;

 

·         Parce que les femmes elles-mêmes en seront les principales victimes, surtout si elles sont au chômage, minimexées ou travailleuses à temps partiel !

 

L’ACRF rappelle aux gouvernements belge et européens que l’on ne peut efficacement résoudre un problème sans passer par une analyse profonde de ses origines. Qui a causé la crise ?  D’où vient la dette publique ? Pourquoi est-elle aussi énorme?

 

 

Aucune politique publique digne de ce nom ne peut mettre à mal des populations entières, ni bafouer les droits humains, supérieurs aux droits des états. « On ne peut attendre d’un Etat qu’il ferme ses écoles et ses universités et ses tribunaux, qu’il abandonne les services publics de telle sorte qu’il livre sa communauté au chaos et à l’anarchie simplement pour ainsi disposer de l’argent pour rembourser ses créanciers étrangers ou nationauxIl y a des limites à ce qu’on peut attendre d’un Etat, de la même façon que pour un individu (Femme/homme) », Charte des Nations Unies, 1980.

 

Des alternatives politiques réalistes existent pour réduire le fardeau de la dette publique ET avancer vers plus de justice sociale :

 

·        Bloquer les profits, pas les salaires : 200 nouveaux milliardaires dans le monde en 2012 et 26 millions de chômeurs en Europe ;

 

·        Taxer les grosses fortunes : 1% d’impôt pour les fortunes supérieures à 1,5 millions € = 6 milliards de recettes pour l’Etat belge ;

 

·        Relancer l’économie via les métiers verts : énergies alternatives, isolation, logements sociaux… ;

 

·        Investir dans l’emploi du secteur non-marchand pour répondre aux besoins sociaux croissants;

 

·        Généraliser la réduction du temps de travail ;

 

·        Conditionner les aides aux entreprises à la création d’emplois durables ;

 

·        Mettre fin au dumping social et fiscal entre Etats européens ;

 

·        Annuler la partie illégitime de la dette.

 

L’ACRF appelle à donc à manifester à Bruxelles ce 14 mars 2013. Il s’agit d’un événement important pour notre avenir.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.