123456

  • L'HISTOIRE historique de Daverdisse (pour les nuls)

    historique.pngAu Centre Touristique de Daverdisse
    Le mercredi 28 mai à 19h.
     
    Un loup s'y cachait-il réellement ?
    Comment a été bâti son moulin ?
    Et surtout, connaissez-vous les différents héros qui ont vécu ici, avant même l'existence du village ?
    Si vous connaissez des réponses à ces questions, oubliez-les !
    Venez plutôt rencontrer une histoire historique, pleine d'imaginaire.
    Denis Bechoux (animateur de l'Atelier théâtre)
    Ils ont entre 8 et 12 ans, une imagination débordante et beaucoup de talent. 
    Les enfants de l'Atelier théâtre ont revu et corrigé l'histoire de historique 2.pngDaverdisse. 
    Cela risque d'être surprenant et amusant.
    Tarif : 3 €, enfants < 12 ans gratuit. 
    Réservation souhaitée.
    Organisation et infos : SI de Daverdisse asbl - Centre Touristique de Daverdisse asbl

  • Conférence : Un autre regard sur la vieillesse

    vieillissement 2.jpgMardi 3 juin 2014 à 19h30 au Centre culturel de Rochefort

    Un autre regard sur la vieillesse

    Conférence par Stéphane Adam     

    "Les stéréotypes sur le vieillissement, opposant personnes âgées et jeunes,  sont fort présents dans notre société.  Ces formes de discriminations ont des impacts non négligeables sur les aînés, mais aussi sur les proches, les familles ainsi que le personnel soignant. Dans cette conférence, Stéphane Adam nous fait prendre conscience de ces stéréotypes et des comportements qui en découlent. Il nous propose une analyse perspicace des relations humaines et des messages que notre société véhicule sur la vieillesse. Son discours est abordable et nous offre un autre regard sur la vieillesse et les aînés."  

    Cette soirée est organisée dans le cadre du projet d’art thérapie pour les personnes  atteintes de maladie d’Alzheimer du Centre Culturel.  

    Cette initiative est soutenue par la Fondation Roi Baudouin. En partenariat avec le Plan de Cohésion Social de la Ville de Rochefort.

    Prix : 5€. Pas de réservation

    vieillissement.jpg

  • Les récups de Césarinne...

    Pour beaucoup,  la récup' c'est tendance, c'est écolo, c'est dans l'air du temps,... mais pour d’autres, c'est   une façon d'être... un véritable mode de vie ! Césarine,  adepte de la récupération faite maison, est de celles-là. Pour elle, il n'y a pas de petites économies ! Elle vous donne rendez-vous sur ce blog et vous invite à consommer responsable. Se limiter, dans un premier temps, à un acte d’achat éthique, mais aussi et surtout penser au devenir de ces produits. Césarine vous invite à observer « autrement » ce que vous allez jeter, à découvrir l’univers du recyclage et peut-être ne verrez-vous plus du même œil ce qui vous entoure .

    Qui n'a pas été déçu en cherchant le nom de telle ou telle perle rare plantée enblog daverdisse,récup,césarinne son jardin de découvrir une étiquette effacée ? Protégez vos étiquettes de paraffine pour oublier, à jamais, telle mésaventure !

    C'est trop bête d'oublier le nom de cet arbuste qui sent si bon au printemps, une variété exceptionnelle, à fleurs doubles, dégotée chez un pépiniériste collectionneur de perles rares. Vous vous penchez à la recherche de l'étiquette de jardin qui vous sauvera de ce trou de mémoire. Malheur ! Soleil , intempéries ou arrosages sont venues à bout de l'encre soi-disant indélébile de votre marqueur.

    blog daverdisse,récup,césarinnePour que cette écriture ne s'efface plus au fil du temps, Césarinne recouvre la face écriture de paraffine. La même qu'elle utilise pour fermer ses pots de confiture "maison". Faire fondre la paraffine dans une casserole. Lorsqu'elle est liquide et transparente comme de l'eau, tremper l'étiquette de jardin, préalablement écrite, sans y tremper les doigts - c'est chaud ! Ressortir l'étiquette immédiatement en égouttant l'excès de paraffine. Laisser sécher à l'air : cela prend quelques seconde. La pellicule qui protège votre écriture est à peine décelable à l'oeil. Une méthode  de protection applicable quelle que soit la nature de vos étiquettes de jardin - bois, plastique, métal...

     

  • Grande soirée de contes coquins

    contes recto.jpgA Rochefort sur le site de Malagne la gallo-romaine, le vendredi 30 mai à 20h

    6 conteurs pour votre plaisir...

    * Si le temps le permet, le spectacle de contes coquins aura lieu dans les vestiges gallo-romains autour d’un feu.  Après le spectacle, le bar sera ouvert.
    * En cas de pluie : le spectacle aura lieu à l’intérieur en 2 sessions de 45 mn  avec entracte au bar.
    Dans les deux cas, un p'tit verre de potion aphrodisiaque sera offert à l’accueil.

     

    contes verso.jpg

    Cet évènement a lieu dans le cadre du grand déferlement de contes de contes à Rochefort du 29 mai au 1er juin.

    affiche petite.jpgPROGRAMME :

    Jeudi 29 mai, nous nous installerons chez les rochefortois. Contes chez l'habitant, veillées au coin du feu, nous revendiquons une certaine tradition.

    Vendredi 30 mai, petit coup de chaleur dans les oreilles, de coquins à érotiques, les contes émoustilleront les vestiges de  Malagne.

    Samedi 31 mai, nous retournerons dans le giron de la grande et sombre Gaïa, les paroles contées feront frissonner les grottes de Han.

    Nuit du samedi 31 mai, une nuit sous les étoiles à écouter errer les fauves du parc animalier, à chuchoter des histoires entre sommeil et éveil.

    Dimanche 1 juin, nous nous promènerons dans les bois, balade dominicale en apparence toute normale, en apparence...

     

    Tous les renseignements sur http://conteurs-rochefort.weebly.com/

    affiche.jpg

  • Opération développement rural

    FRW.JPG

  • Compte-rendu du conseil communal du 21 mai 2014

    blog daverdisse, conseil communalLe plan stratégique transversal

    C’est un outil de gouvernance locale pour les communes qui leur permet de mieux programmer leurs politiques, en développant une culture de la planification et de l’évaluation.

    C’est en quelque sorte la vie de tous les jours avec tout ce qui se retrouve dans le travail communal, c’est une base de travail, une liste de tout ce qui peut ou pourrait être fait, au fil des années à venir, et la liste peut s’agrandir car elle n’est pas exhaustive.

     

    « Ce plan permet de professionnaliser plus avant la gestion communale par l’adoption d’une démarche stratégique, pour avoir une vision à moyen et long terme, pour fédérer les plans et programmes existants, pour permettre un meilleur dialogue avec le citoyen » a commenté le bourgmestre en introduction …« Le plan permet aussi de planifier les ressources et de prioriser les actions de manière réaliste, et d’établir un plan financier de réalisation. Il implique les agents communaux et les fédère autour d’un projet. »

     

    LES OBJECTIFS STRATEGIQUES

    La commune se doit d’être moderne et au service du citoyen, le droit au logement y est une réalité, le plan assure une saine gestion de son patrimoine immobilier, naturel, paysager … Il promeut l’emploi et soutient les activités économiques sur son territoire. Il répond aussi aux normes européennes en matière d’eau usée et d’eau de pluie.

    On y trouve aussi le développement durable inscrit dans la lignée des accords sur les réductions de gaz à effets de serre. C’est une préservation de la qualité de la vie, de la nature et du développement du territoire sur base de développement durable. C’est une commune qui veille à la sécurité de tous ainsi qu’au développement des enfants.

    « Ces objectifs stratégiques sont déclinés en objectifs opérationnels, eux-mêmes déclinés en actions.»

    LES OBJECTIFS OPERATIONNELS

    Améliorer l’administration par l’efficience, la visibilité et la communication, valoriser le personnel communal qui sera évaluer régulièrement, réaliser le plan d’ancrage 2013/2014, soutenir la gestion des logement communaux, le droit au logement et au maintien à domicile.

    Acquérir gratuitement une copropriété en vue d’y implanter une voirie, acquérir la propriété de la rue du moulin à Porcheresse, des propriétés forestières proposées par la DNF, une emprise dans la parcelle d’Ardenne et Lesse. C’est aussi aliéner et échanger une parcelle à bâtir et une parcelle agricole à Gembes, c’est aliéner une parcelle agricole à Lavrinchenet.

    On y parle aussi de la gestion de la problématique des sarts communaux, du dossier des terres agricoles de Gembes, de la mise en conformité des cimetières. On parle de limiter la pression fiscale, d’organiser efficacement la gestion des finances communales, d’assurer  divers entretiens (bâtiments communaux, réparation des murs -et ils sont nombreux-…)

    Ouvrir des espaces de vie conviviaux, sauvegarder le lavoir des Scottons, rénover l’église de Porcheresse, restaurer  la chapelle de la rue de Redu à Porcheresse, le pont des Gades à Gembes, l’ancien puits de Porcheresse, faire contrôler les bâtiments publics par le SRI tous les 5 ans.

    Doter la commune d’égouttage performant, soutenir les entreprises locales et le développement touristique, utiliser l’énergie rationnellement, adhérer au contrat rivière Lesse, économiser l’eau dans les bâtiments communaux et protéger la diversité.

    Dans le vaste dossier du plan stratégique, le PCDR, le parc naturel, la gestion saine de la chasse et de la pêche, les ressources naturelles, l’accessibilité au parc à conteneur, la réhabilitation des bois des fouches et l’aménagement d’un verger éducatif, tout est prévu pour permettre aux citoyens de vivre dans une commune où tout pourrait être parfait, après multiples années de gestions.

    Et la liste s’allonge en cherchant à favoriser les rencontres entre générations, en adhérant à la gestion différenciée des espaces verts, en veillant à la salubrité publique et en assurant la sécurité des usagers de la route et des riverains. On y évoque la sécurité de la RN 835 qui traverse Haut-Fays, l’information à la population sur ses droits et obligations, l’information aux seconds résidents et touristes.

    Le maintien d’une police de proximité et de qualité se fera par la présence policière lors des entrées et sorties des écoles et autres garderies. Le plan général d’urgence et d’intervention doit être mis à jour, un nouveau hall de voirie est envisagé tout en rendant opérationnel, le hall actuel. L’entretien des bâtiments scolaires doit être assuré, l’enseignement se doit d’être gratuit et surtout de qualité. A ce sujet les enfants entrant en première primaire recevront un kit scolaire. L’accueil extra scolaire doit être performant avec l’acquisition du matériel nécessaire à cet effet.

    Côté sport, les installations du foot seront rénovées et agrandies, des goals pour enfants devraient apparaître tout comme un terrain pour les équipes d’âges. Le tennis de Gembes sera revu et corrigé et des subsides aux manifestations sportives y sont aussi évoquées tout comme la promotion pour le sport, le bien être, la lecture et les jeux.

    Tout un programme pensé et revu par le Bourgmestre et son équipe, qui ont exposé le plan à la population présente lors de cette séance du conseil. Une très intéressante présentation pratique et détaillée durant plus de 90 minutes, reprenant presque 600 projets et/ou actions divers(es) pour améliorer le cadre de vie des habitants de Daverdisse

    Notons qu’en finalité, après quelques minutes de discussions sur la forme, la minorité s’est divisée sur le sujet, le point ayant été accepté par 8 conseillers sur 9, le conseiller Merny préférant s’abstenir, estimant qu’il ne disposait pas de documents suffisants pour pouvoir suivre de plus près ce plan stratégique dans lequel des manquements subsisteraient, a-t-il précisé, mais sans proposer de modification ou adaptation. Les deux autres membres de la minorité ont voté avec l’équipe du Bourgmestre, vraisemblablement  conquis comme le public, par le travail du Collège et de son administration.

     

    LES AUTRES POINTS

    Achat de matériel ouvrier

    Une remorque porte conteneur et deux conteneurs seront achetés pour le service des voiries, le matériel actuel devenant vétuste.  Le cahier des charges était proposé par procédure négociée sans publicité avec 4 soumissionnaires à contacter :Luc Genonceaux de Haut-Fays, Agrimat de Bièvre, Houbagri de Beauraing et Rabeux et Fils de Beauraing

    Jean-Luc Merny a souhaité que Philippe Danloy soit ajouté aux soumissionnaires désignés, évoquant en séance publique les problèmes de ce garagiste à Haut-Fays. Le Bourgmestre est intervenu pour regretter « cette intervention de la minorité devant la presse avec le risque que cela fait peser sur l’activité économique concernée ». En finalité, le garagiste concerné pourra remettre offre mais celle-ci ne sera prise en considération que si sa situation est régularisée entre temps.

    Le retour d’un jeu de quille à Haut-Fays

    Le marché estimé à 835€ traite sur l’achat de fournitures pour la réalisation d’un jeu de quilles à installer à Haut-Fays. Il s’agit de la livraison de bois traité. Le collège a été désigné pour passer le marché de sciage et l’acquisition des six quilles et de trois boules. Marché par procédure négociée sans publicité et contact à trois soumissionnaires : TVB à Bastogne, Bigmat à Bièvre et Bois et Loisirs à Tellin.

    Travaux à l’église de Porcheresse

    Les travaux de rénovation de l’église de Porcheresse ont été proposés au Fonds d’investissement des communes. Un coordinateur sécurité a été désigné pour un montant estimé à 1000€. Le marché a été accepté par procédure négociées sans publicité avec contact à 3 soumissionnaires : le STP à Arlon, Sixco à Opont et le bureau Lacasse Monfort à Lierneux.

    Haut-Fays : On reclôture à l’école

    Afin que les enfants ne se retrouvent pas tous ensemble dans la même cour de récréation, et assurer ainsi la sécurité des enfants en séparant les différentes classes d’âge, tant dans le cadre scolaire qu’extra-scolaire (plaines de vacance juillet et aout à cette école), l’ancienne cour de récréation sera reclôturée.  La RN835 longeant l’école, avec cette clôture, tous seront regroupés au même endroit pour la sortie des classes, pour passer ainsi au passage piétonnier en sécurité. Le cahier des charges a été accepté ainsi que ses conditions. De plus un parking pour le personnel a été créé à l’arrière, ce qui libère les places côté école le long de la grand route et facilite la vie des parents tout en diminuant les risques puisque moins d’enfants devront traverser.

    Le château gonflable. Convention de prêt

    Une convention a été établie et acceptée à l’unanimité pour la location du château gonflable (5m sur 6m) acheté par la commune.

    Entretenir le défibrillateur

    Un contrat d’entretien pour le défibrillateur a été souscrit par la commune à la société PRESTA Service pour ne période de 7 ans pour un montant de 170€ par an.

    Les AG

    Ils ont approuvé l’ordre du jour des AG « IMIO », « Sofilux » et ORES asset

    Tous les points ont été acceptés à l’unanimité des 9 conseillers.

    Daniel Jeanbaptiste