123456

Conseil communal de Daverdisse du 11 décembre 2014

blog daverdisse, conseil communalLe premier point traitait de la réunion conjointe entre la commune et le CPAS. Le président, Luc Daron, a évoqué  le rapport sur les synergies commune-CPAS, au niveau du personnel et des mandataires, du fonctionnement des administrations, et aussi des activités. Aucun chiffre ni renseignements concernant le CPAS et son travail social n’a été évoqué.

 

La modification budgétaire N°2 du CPAS a été approuvée dans le courant de la soirée avec des recettes et des dépenses balancées à 426.701€ pour le service ordinaire tandis qu’aucune modification n’a eu lieu au service extraordinaire.

 

Une cabine électrique sera implantée à Porcheresse avec bail emphytéotique.

Obligation, a commenté le bourgmestre d’implanter les cabines électriques dans certains centres de village, vu la politique d’ORES d’enterrer les lignes. La première proposition du conseil a essuyé un refus  des services d’urbanisme d’Arlon, d’où recherche d’une autre implantation, proposée cette fois sur un excédent de voirie au carrefour  des rues de Graide et du Culot de Lahaut.

 

Dans la minorité, le conseiller Merny qui travaille aussi à l’urbanisme rappelle que le premier emplacement jouxtait le seul vestige public de l’ancien village, soit l’entrée initiale de l’église, actuellement à l’arrière du bâtiment. « Une telle construction, explique-t-il aurait massacré notre patrimoine »…« Pour le second emplacement, il a fait état  de l’annexe arrière de l’église avec intégration de la cabine dans un édifice existant, avec garantie  des frais d’entretien par un autre organisme. Pourquoi ne pas implanter cette construction en y regroupant l’abri- bus et la cabine téléphonique ? Il semble que la volonté u collège serait de revoir la placette devant l’église, selon certaines rumeurs » Et de poursuivre avec cet endroit qui sert de parking aux voisins  qui seront obligés de se garer sur la voie publique. « L’emplacement le plus adapté  se trouve aux abords directs de l’église. Quels seront les inconvénients liés à cet emplacement et à l’éloignement ?

Dans ses réponses, le bourgmestre expliqua que les propositions d’ORES se trouvaient dans les normes. Vous avez dit précédemment que ce n’était pas grave pour les parkings. En ce qui concerne l’intégration dans le paysage, nous avons mis des contraintes. Il est nécessaire de suivre ORES car nous connaissons de gros problèmes de tension, il suffit de se rendre compte du nombre d’ampoules qui éclatent. Le point a été voté par la majorité et l’abstention de la minorité.

 

Un garage pour la zone de police

Les édiles ont mis à disposition de la zone de police Semois et Lesse, un garage pour rentrer la voiture du policier de proximité la nuit. Elle trouvera refuge dans le garage du presbytère de Haut-Fays. Unanimité.

 

Acquisition de parcelles

Des parcelles sises à « La roche aux mortiers » et vendues par Francis Collin ont été acquises par la commune, soit 33a50 pour 1000€.

 

Chasse : nourrissage illicite et indemnités réclamées

Le 3 octobre 2014, un nourrissage illicite a été  constaté  par la DNF sur une parcelle privée  à Monseufoy, totalement enclavée dans les bois communaux du lot N°2 loué à Mme Van Der Stuyft et l’indemnité lui réclamée se chiffre à 250€.

 

Agrandissement de l’école de Haut-Fays

20.000€, tel est le prix du marché désigné dans le cahier des charges pour les frais de l’auteur du projet. Les soumissionnaires à contacter sont le bureau NOVE, l’Atelier Lagrange, Akso Architecture - Société civile d’architectes SC SPRL et le bureau Chantinne.

J-L Merny interrogea sur l’intention  de solliciter un subside pour réaliser ces travaux, s’il y avait existence d’un programme et sur la somme à payer à l’auteur du projet même avec une défaillance de sa part.

Le bourgmestre a considéré cela comme un procès d’intention, estimant qu’un contact avait été pris  avec les services provinciaux : « Malgré ce contact à Arlon et après 15 jours d’attente, on n’a rien reçu ni entendu. Lors de mon entretien, j’ai l’impression que le chef de service faisait des remarques pour rien. » Pour le conseiller Merny, le service cherchait à obtenir tous les documents. Il poursuit : une étude privée ne réalise que très rarement la mission de surveillance et il faut donc retirer les honoraires relatifs à cette partie de sa mission. » Durant cette explication entre le bourgmestre et le conseiller, il a été dit que le dossier se devait d’avancer vu le nombre importants d’élèves dans cette école. Personnellement, a précisé J-L Merny, cela ne me dérange pas, mais j’estime que c’est dommage » Le point a été voté à … l’unanimité.

 

Contrat d’entretien

Aucun contrat d’entretien n’a été souscrit  depuis l’installation d’une centrale de détection incendie à la maison communal. C’est chose faite. Il couvrira une imprimante, 49 détecteurs optiques, 3 détecteurs thermiques, 10 boutons, 5 modules et 3 sirènes, le tout pour une redevance de 498€ HTVA par an.

 

Prime communale de naissance

Elle sera de 250€ pour toute naissance à dater du 1er janvier 2015 et sera versée dans les mêmes conditions s’il s’agit d’adoption d’enfant âgé de moins de 6 ans.

 

L’achat d’une enceinte portable a été approuvée par les conseillers  pour 1469,42€ suite à un marché attribué à Jean-Jacques Legrand afin d’en disposer pour l’activité relative à St Nicolas.

 

Les fabriques d’églises de l’entité se sont réunies  et ont sollicité  après délibération, l’autorisation de fusionner. Les conseillers ont pris acte et s’adresseront d’abord à l’évêché avant de poursuivre et donner cette autorisation.

 

Une bibliothèque pluri-communale

Les autorités communales de Wellin souhaitent solliciter la reconnaissance  de leur bibliothèque et propose  aux communes de Tellin et Daverdisse une association en vue de solliciter la reconnaissance.

Le conseil a marqué son accord pour la création d’une ASBL regroupant les 3 bibliothèques communales en vue de leur reconnaissance ainsi que la participation de Daverdisse à condition de maintenir les services horaires actuels et que l’emploi du préposé actuel soit sauvegardé.

 

Evènements particuliers et zone de secours

Le conseil de la zone de secours a voté plusieurs règlements pour l’organisation d’évènements particuliers. Pour Daverdisse, cela concernera les grands feux, les installations temporaires au gaz, les chapiteaux et tentes, ainsi que les fêtes foraines.

************************

Dans une prochaine note, il sera question du règlement communal concernant l’accueil des mouvements de jeunesse sur le territoire de la commune.

Ce règlement a été voté à l’unanimité par les conseillers et devrait donner aux habitants moins de débordements émanant de ces mouvements de jeunesse.

 

blog daverdisse, conseil communal

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.