123456

émotion

  • Cin'émotion à Gedinne

    Mardi 22 janvier 2013 à 20h15

    Le film de toute une génération…9 millions de spectateurs…César de la meilleure musique de film et César du meilleur son.

    le grand bleu janvier 2013 wp

    L’histoire du Grand Bleu est inspirée par la vie de Jacques Mayol, célèbre champion de plongée en apnée incarné par Jean-Marc Barr dans le long métrage. Jacques Mayol a étroitement collaboré a la mise en chantier du film puisqu’il y agissait en tant que conseiller technique.
    Le Grand Bleu marque la quatrième collaboration de Luc Besson avec l’acteur Jean Réno. Auparavant, les deux hommes avaient travaillé ensemble sur L’Avant-dernier (court-métrage), mais aussi Le Dernier combat et Subway. Après Le Grand Bleu, Jean Réno restera fidèle au réalisateur en jouant dans Nikita, Léon et Wasabi (dont Besson est producteur).
    L’odyssée aquatique du Grand Bleu constitue également la quatrième collaboration de Luc Besson avec le compositeur Eric Serra. Ce dernier avait auparavant signé la musique du court-métrage L’Avant-dernier, du Dernier combat et de Subway. Eric Serra a travaillé sur tous les projets de Luc Besson.
    En 1988, Le Grand Bleu fait l’ouverture du Festival de Cannes. Un souvenir cruel pour Luc Besson. L’accueil réservé au film par la critique est en effet redoutable. Une mésaventure qui blessera le cinéaste et qui l’incitera dès lors à prendre ses distances avec la presse.
    Après l’accueil très froid de la critique envers son film, Luc Besson prend une revanche éclatante grâce au public. Le Grand Bleu devient est en effet le film de toute une génération. Un  "film culte" qui a attiré près de 9,2 millions de spectateurs français.
    Au cours des César 1989, Le Grand Bleu est nominé dans huit catégories, dont celles du meilleur film, du meilleur réalisateur (Luc Besson) et du meilleur acteur (Jean-Marc Barr). Il repartira avec deux récompenses : le César de la meilleure musique de film pour Eric Serra et le César du meilleur son pour Pierre Befve, François Groult et Gérard Lamps.