123456

chiens

  • Règlement de police à propos de la divagations des chiens sur la commune

     

    blog daverdisse, règlements, chiensLA ZONE DE POLICE SEMOIS et LESSE  RAPPELLE LE REGLEMENT EN VIGUEUR

     

    EN MATIERE DE CIRCULATION ET DIVAGATION DES CHIENS   AINSI  QU EN MATIERE DE

    CHIENS DANGEREUX 

     

    QUELQUES POINTS DU TOUTES-BOÏTES DISTRIBUE DANS LA COMMUNE

     

    Circulation et divagation des chiens

     

    Les communes de la zone Semois et Lesse ont voté un règlement de police.

     

    Un chapitre entier traite de la détention et de la circulation des chiens (art 89 à 94) ainsi que les paragraphes 4 et 11 de l’article 175 de ce règlement.

     

    LES GRANDS PRINCIPES

    Le propriétaire d’un chien, ou le détenteur, est toujours responsable de l’animal.

    Il est tenu de ramasser les déjections de son animal.blog daverdisse, règlements, chiens

     

    Il est interdit à tout propriétaire d’un chien de le laisser divaguer dans les lieux publics ou accessibles au public Il doit prendre  toutes les mesures nécessaires pour éviter cette divagation. Les chiens doivent être tenus en laisse par une personne qui doit être apte à les maîtriser.

     

    Ce phénomène  représente une véritable nuisance pour la population.

     

    Il a un impact direct sur la qualité de vie de nos rues et quartiers, tels que nuisances sonores, propreté, dégradations, insécurité …

     

    Outre le constat et la sanction administrative pouvant aller jusqu’à 350 €,le bourgmestre pourra réclamer les frais de garde, d’entretien et transfert de l’animal vers le service concerné, sans oublier  l’intervention éventuelle d’un vétérinaire.

     

    Des règles à respecter

     

    blog daverdisse, règlements, chiensSi le chien est défini comme dangereux, le port de la muselière doit lui être imposée, dans les lieux accessibles au public, dans les transports en commun, ainsi que dans les parties communes des immeubles collectifs.

     

    La présence de ces chiens est interdite dans les marchés, manifestations culturelles, festives ou sportives. Il en va de même lors des réunions ou rassemblements en plein air, dans des lieux clos ou couverts. C’est aussi le cas sur les servitudes publiques de passages traversant des propriétés dans lesquelles se trouvent des animaux domestiques.

     

    Il est interdit d’utiliser un chien pour incommoder ou provoquer la population, porter atteinte à la sécurité publique et à la commodité de passage.

     

    Tout détenteur d’un chien de ce type est tenu de clôturer sa propriété pour empêcher la fuite du chien  chez les voisins ou sur la voie publique.

     

    En cas d’injonctions policières, le propriétaire d’un chien dangereux qui ne respecterait pas l’ordre donne, que ce soit pour la garde de l’animal menaçant  un tiers, l’animal pourra être saisi et emmené dans un refuge aux frais du propriétaire, au terme de la procédure en vigueur détaillée à l’article 175 du règlement général. Si l’animal représente un danger pour la sécurité publique, il pourra être euthanasié au frais du propriétaire.

     

    IDENTIFICATION ET ENREGISTREMENT DES CHIENS

     

    Tous les chiens nés après le 1er septembre 1998 doivent être identifiés blog daverdisse, règlements, chiens(MICROPUCE) et enregistré avant l’âge de 4 mois, auprès de l’ABIEC (Association Belge d’Identification et d’Enregistrement Canin) ASBL 1060 BRUXELLES BP 168 – tél : 070 / 222.445

     

     

     

     

    CE  REGLEMENT S ADRESSE A TOUTES LES COMMUNES SE TROUVANT DANS LA ZONE SEMOIS ET LESSE, SOIT :

    Bertrix, bouillon, Daverdisse, Herbeumont, Libin, Paliseul, Saint Hubert, Tellin et Wellin.

     

     

     

  • Découverte de trois cercueils dans un potager à Gembes

     

    Histoire peu banale à Gembes (Daverdisse) lorsque un couple résidant  au 15 rue des Ecoles a eu la désagréable surprise de découvrir des boîtes en bois en travaillant au jardin de leur seconde résidence de Gembes, lundi en début de soirée. L’homme a donné l’alerte sur sa découverte, la police a été appelée et, arrivée sur place, a fait une info judiciaire et avisé le parquet. Le parquet a souhaité que la protection civile de Libramont soit avisée et vienne sur place. Munie de son matériel d’excavation, la P C de Libramont a mis à jour 3 boîtes en bois dans lesquelles se trouvaient des boîtes en zinc. Sur les boîtes  des noms et des dates.

    Les trois grosses boîtes en bois, qui ont été déterrées, contenaient des animaux, trois gros chiens vraisemblablement enterrés dans les années '90.

    Plus de peur que de mal pour le jardinier du moment, tandis que le commissaire divisionnaire Léonard de la zone de police Semois-Lesse et le bourgmestre de Daverdisse Maxime Léonet cherchaient en finalité, une issue pour évacuer les restes découverts.

    « C’est en creusant un trou pour planter un arbre acheté le jour avant à la porte ouverte de Wellin que le résident est tombé sur une boîte en bois imposante et ressemblant à un cercueil, commentent des voisins, il y avait un nom et des dates sur la boîte, de quoi se poser des questions. »

    Nous avons cherché à rencontrer le couple pour qu’il nous fasse part de la manière qu’ils ont vécu la découverte, mais ils étaient repartis à leur domicile Bruxellois.

    Voici la déclaration de Maxime Leonet Bourgmestre de Daverdisse

    « Les hommes de la  protection civile ont creusé et sorti 3 boîtes. Elles étaient en bois et recouvraient des boites en zinc qui se trouvaient à l’intérieur.

    Une fois ouverte en partie, les corps de trois gros chiens y ont été découverts, bien conservés. Il s’agirait vraisemblablement de chiens enterrés dans les années 90. Sachant qu’il s’agissait d’animaux, l’affaire était clôturée. Plus de peur que de mal. Il a alors été question de savoir le devenir de ces restes et c’est finalement les ouvriers communaux de la commune de Daverdisse qui s’en sont chargés mardi matin. En ce qui concerne  cette évacuation, que la commune a pris en charge, il faut savoir que la facture sera forcément à charge des propriétaires. »