123456

commémoration

  • Bièvre: Commémoration 14/18

    Au Centre Culturel, vendredi 19 septembre 2014 dès 18h

    • 18 h 00 : Vernissage de l'exposition prêtée par la Province de Namur " Août 1914 : le Martyr de nos villages en Province de Namur" qui sera complétée par un volet local

     

    Bièvre.JPG

     

    • 18h30 : diffusion du film documentaire "le martyre de Bièvre

    Renseignements à la bibliothèque communale - 061 23 96 72 

    "Parmi les villes et villages martyrs, victimes des exactions des Allemands en 1914, on trouve Bièvre, qui a payé par 17 victimes civiles un lourd tribut à ce premier conflit mondial."

    Reportage Matélé : http://www.matele.be/bievre-travaille-a-la-commemoration-de-la-grande-guerre

  • Porcheresse : 1914 -2014 ... le temps des commémorations

     

    blog daverdisse, porcheresse, commémoration, guerre, mémoireNous rappeler La Première Guerre mondiale, de 1914 à 1918, a bouleversé l’histoire de notre pays et du monde entier.  Plus que toute autre guerre moderne, 14-18 reste dans les mémoires comme étant l’exemple ultime d’un déséquilibre entre coûts et enjeux. C’est la guerre de la ‘génération sacrifiée’, sacrifiée pour une cause qui, rétrospectivement, est devenue difficile à cerner. Cette guerre demeure gravée dans la mémoire collective de notre pays. La Belgique a joué un rôle majeur dans cette guerre, en particulier par la résistance courageuse de nos soldats à l’invasion allemande. La Belgique avait gagné l’admiration du monde entier et  occupera dès lors une place centrale dans la commémoration du 100e anniversaire de cette guerre.

    Chez nous, au travers des cérémonies commémoratives de ce samedi 23 août, Porcheresse est au cœur des commémorations de la 1ère Guerre Mondiale et l’on se souvient…

    « La nuit du 22 au 23 août 1914, à l’aube de la Grande Guerre, Porcheresse est le théâtre des premiers combats entre Allemands et Français. Ces derniers ayant pris position dans le village quelques jours auparavant tentent de repousser les troupes de l’envahisseur, notamment en les poussant à s’entretuer par méprise, mais en vain. Les atrocités les plus abominables furent dès lors commises par les soldats ennemis sur les habitants : 7 civils furent tués, dont 1 de Daverdisse, presque toutes les maisons furent incendiées, dont l’église et le château, avec à l’intérieur les animaux prisonniers des flammes. Porcheresse devenait un village martyr… »  

     

    La journée de ce samedi débute par une grand-messe en hommage aux victimes de la guerre et un salut aux monuments aux morts, accompagné d’un premier  discours du Bourgmestre dans lequel celui-ci n’hésite pas à interpeler les plus jeunes d’entre nous et rappeler l’extrême fragilité de la paix en ces quelques mots : « Les personnes ici présentes et principalement nos enfants, qui retrouveront leur banc au mois de septembre, doivent apprendre de ce passé qui peut leur sembler bien lointain, car, ignorer l’histoire, c’est se condamner à la revivre un jour ou l’autre. Ce qui se passe actuellement en Ukraine doit éveiller l’attention de tous et particulièrement de nos dirigeants. »

     

    blog daverdisse,porcheresse,commémoration,guerre,mémoire

     

     

     

     

     

    Monsieur le gouverneur de la Province  Bernard Caprasse a souligné la visite en journée de plus de 500 personnes venues commémorer le centenaire  de la guerre de 1914-1918 dont le village de Porcheresse a été le théâtre d’évènements sanglants. Il rappela la mort de plus de 800 victimes civiles massacrées et  aussi brulées en province de Luxembourg, mais aussi ces 28.000 soldats Français mort en un seul jour dans notre province. «Je suis passé un  jour dans un petit village de France et j’y ai découvert, inscrits sur le monument, des noms de soldats venant de Bertrix, de Paliseul, de Rossignol. Des noms anodins pour eux, mais très importants pour nous »

     

    « Bravo, poursuivit le gouverneur, à tous ces bénévoles que vous êtes, pour avoir réalisé ce formidable évènement. C’est une joie pour moi, que de voir cette mobilisation  extraordinaire pour les acteurs du moment, que vous êtes, dans cette petite commune, très soutenue d’ailleurs par la Province…/… Tous ensemble on se souvient de ce jour, il y a cent ans, c’est un devoir de mémoire qui doit s’accompagner d’un pardon nécessaire. Une mémoire active, présente et incommensurable »

     

     

     

    Les activités se succéderont et ponctueront ces commémorations jusque tard dans la soirée fidèlement accompagnées d'un public très nombreux.

    blog daverdisse,porcheresse,commémoration,guerre,mémoireL'inauguration de l' exposition : "Porcheresse 100 ans d'histoire" qui quant à elle restera ouverte jusqu'au 21 septembre 2014.

    L'inauguration aussi de la pierre du souvenir « Les Passeurs de Mémoire » et la plantation de l'arbre de la paix.blog daverdisse,porcheresse,commémoration,guerre,mémoire

     

     

    Pour mieux évoquer les faits, les habitants du village ont mis sur pied un spectacle son et lumière itinérant «Porcheresse, un village en cendres, des cœurs qui s’enflamment»... et dans la nuit, seules des torches illuminent le parcours.

     

    En fin de journée de ce samedi commémoratif, ils étaient un millier à avoir rejoint Porcheresse pour une procession aux flambeaux dans les rues du village, face à des figurants locaux qui retraçaient, par des petites scènes, l’histoire vécue, à multiples endroits du village. Cent ans après, Porcheresse a reproduit, grâce à une cinquantaine d’acteurs locaux, les terribles moments qui l’ont marqué, pour qu’on n’oublie pas, pour que cela n’arrive plus.

     

     

     

     

    blog daverdisse,porcheresse,commémoration,guerre,mémoire

    Je vous invite à revivre cette journée et les interventions qu'elle a suscitées, comme si vous y étiez, dans l'album  sur ce blog ainsi que sur la page Facebook du Blog Sudpresse Daverdisse où vous pourrez retrouver également quelques discours.

     

     

     

  • Dernière commémoration du 11 novembre avant le centenaire

    DSC_0021.JPGCe 11 novembre, jour de l'Armistice, à Daverdisse, comme un peu partout dans le pays, on célèbre cet épisode historique important: la fin de la Première guerre mondiale, le 11 novembre 1918. La fin d'une guerre qui a fait 20 millions de victimes.

     

    "Il est important de bien commémorer l'armistice de la guerre 14-18  pour que la Belgique honore son passé tragique et en tire des leçons pour l'avenir"  Voilà ce que les anciens diront aux plus jeunes d'entre nous.

    blog daverdisse, commémoration, 11 novembre, daverdisse

    Ne pas oublier...

    La cérémonie de commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918 s'est imposée au lendemain de la Grande Guerre et  fut longtemps portée par les anciens combattants de l'époque.

     

    Aujourd'hui, il n'y a plus aucun témoins de cette guerre, alors, ce sont ceux qui ont vécu quelques années plus tard la Seconde guerre mondiale accompagnés des autorités communales et de la population qui célèbrent le jour où les combats se sont enfin arrêtés après 1561 jours de guerre...

    blog daverdisse, commémoration, 11 novembre, daverdisse

    Aujourd'hui, chacun porte dans son cœur  le deuil de tous les soldats morts au champs d'honneur...

     

     

  • Commémoration au Monument du Maquis

    Commémoration annuelle

    de la bataille de Graide du 1er septembre 1944

     

    graidemonumentmaquis.jpgCette commémoration aura lieu le dimanche 1er septembre 2013 à 11h00 dans les bois de Graide, au pied du Monument de Maquis élevé à la mémoire de nos résistants morts au combat ou dans les camps de concentration.

    La cérémonie débutera à 11h par la messe anniversaire célébrée par l'Abbé Michel VINCENT

     Pour en savoir un peu plus...

     En mémoire de nos maquisards

    Un terrible combat eut lieu à Graide, le 1er septembre 1944, entre nos maquisards et les troupes allemandes.

    Une stèle sur le versant sud de la ferme d’Avrainchenet signale l’emplacement du camp des maquisards et un mémorial sur le versant nord rappelle ce combat du désespoir des troupes ennemies qui voyaient venir la fin de leur occupation sur notre territoire ardennais.

    Chaque année, le 1er dimanche de septembre, une cérémonie commémore au pied de ce monument, le sacrifice de nos maquisards pour la liberté.