123456

commune

  • Conseil communal de Daverdisse du 21 avril 2016

    armoiries.JPGSix points étaient à l’ordre du jour de ce conseil communal printanier...

    Les édiles ont approuvé le cahier des charges concernant la rénovation des installations du club de foot  de Haut Fays et les conditions de marché y attenant. A la demande d’infra sport, à qui le dossier a été envoyé le 11 décembre, une nouvelle réunion s’est tenue le 19 février 2016 avec des représentants du pouvoir subsidiant. Plusieurs remarques  techniques ont été soulevées et certaines revoyaient les subsides à la hausse. Le mode de passation du marché restait quant à lui inchangé et par adjudication publique.

    Ils se sont ensuite penchés sur les travaux d’amélioration de voiries agricoles à la chapelle des Minires et au Rond Chêne et ont revu le montant du marché à 65.915€ HTVA.

    Ils ont accepté le cahier des charges concernant la fourniture et la livraison d’une perche élagueuse estimée à 750€ TVAC  (procédure négociée sans publicité).

    Un avenant au  contrat d’égouttage pour l’assainissement des eaux résiduaires urbaines a été approuvé à l’unanimité. Il s’agit des travaux de réfection de la rue de la Culée à Gembes où les travaux d’égouttage sont inclus. Le conseil a également marqué son accord sur la modification du contrat d’égouttage souhaité par la SPGE, soit prendre en charge 80% du volet d’égouttage et de rembourser la somme due en une seule fois.

    Ils ont approuvé l’ordre du jour de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire de l’IMIO.

    Ils ont désigné un représentant suppléant à l’assemblée générale du conseil de l’enseignement des communes et des provinces, à savoir Maxime Léonet à la suite de Stéphanie Grégoire, qui avait été désignée précédemment comme représentante du Pouvoir Organisateur en date du 24 janvier 2013.

    La séance publique a pris fin à 20h16.

    DJB

  • Conseil communal du 30 septembre... compte-rendu

     

    blason.JPGIl est 20h000, le Bourgmestre ouvre la séance. Avant d’aborder le premier point de l’ordre du jour Maxime Léonet  invite l’agent de la DNF, convié à ce conseil,  à préciser les informations à propos   des délais et conditions d’exploitation des lots chauffage ainsi que des précisions sur le panneau C3  placé à l’Azelle (qui souvenez-vous avait déjà occasionné  le débat au précédent conseil).

    Lire la suite

  • CONSEIL COMMUNAL DE DAVERDISSE 22 AOUT 2013

    blog daverdisse,conseil,communeAvaliser les tarifs extra-scolaires

    De l’électricité dans l’air pour une cabine ORES à Porcheresse

    Réfection d’un chemin à titre gratuit

    Décompte final pour l’ancienne maison communale de Porcheresse

     

    Plan triennal transitoire 2013

    Insonorisation de la salle de Gym à l’école de Gembes.

    Les non-valeurs

     

    Je cours pour ma forme : « trop cher et pas du sport »

     

    En bref

    Lire la suite

  • Programme wallon de réduction des pesticides

    Pesticide.jpg

    Le dossier peut être consulté chaque jur ouvrable pendant les heures de service

    de 9h à 12h et de 13h à 16h

    ainsi que le vendredi jusque 20h

    Donnez-nous votre avis !

    Les observations écrites peuvent être adressées au

    Service Urbanisme

    Administration Communale

    Grand'Place, 1

    6929 Haut-Fays

    freddy.vincent@daverdisse.be

  • Le collège en famille...

     

    La séance festive relative aux voeux du Bourgmestre était l'occasion  de vous présenter sur le blog  le nouveau collège en couple.

     Si les conjoints n'ont rien à voir avec la gestion communale, il n'en est pas moins vrai que ces conjoints seront soumis à quelques obligations susceptibles de transformer leur manière de vivre,                                                                               par égard aux obligations émanant de leur moitié.

    7.jpg

     

     

  • Voeux communaux à Daverdisse

     blog daverdisse,voeux,commune

    Les vœux communaux à Daverdisse ont eu lieu ce 18 janvier à la salle Saint Remacle à Haut Fays, où le collège accueillait son personnel. Le Bourgmestre, en son nom et au nom  du collège, a souhaité ses meilleurs vœux de santé et de bonheur pour 2013 sans la minorité qui aurait apparemment "boycotté" la séance, selon des rumeurs. Contactée par la suite, l’équipe du bourgmestre n’a pas souhaité faire de commentaire et s’est contentée de signaler que « eux », ont toujours eu la politesse d’y assister, précédemment.

     Le Bourgmestre Léonet a fait d’abord état de cette année qui démarre dans un contexte où les différents courants politiques donnent l’impression de décider à vue, avec la difficulté de mettre en place, tant au niveau européen, national que régional, des projets économiques, sociaux, environnementaux lorsque l’individu et la famille sont placés au centre du jeu : « Depuis quelques temps, nous assistons à un piteux spectacle donné par nos responsables politiques qui se confinent chacun chez eux, certains faisant même du nationalisme un nouveau tableau de marche. Dans ce contexte, c’est nous qui subissons les conséquences de leurs décisions. »

    blog daverdisse,voeux,commune« Dès notre mise en place, nous insistions sur la notion de changement, à tous niveaux et en montrant l’exemple avec un budget enfin voté avant le début de l’exercice ou aussi avec les frais de cette manifestation qui ont été pris en charge par les membres du collège communal. »

    Maxime Léonet a enchaîné sur un avenir qui ne sera pas toujours facile, pour les communes et CPAS chargé de plus en plus de missions qui leur viennent de l’Etat Fédéral, des régions et des communautés : « Les moyens financiers qui nous étaient garantis sont rognés, et c’est le lot de tous ».

    Analysant sa commune, il s’est arrêté sur l’état des voiries où plus d’un million et demi d’Euros seront investis pour réaliser des chantiers d’aménagement de trottoirs, de voiries et d’égouttage sur le territoire communal. « Notre milieu de vie et nos forêts doivent être sauvegardés, gérés, entretenus et mis en valeur. Ils feront l’objet d’investissements, que ce soit mineurs ou conséquents, mais qui seront d’intérêts  pour les habitants et le futur de notre commune. »

    L’enseignement sera soutenu car reconnu pour sa qualité avec les services connexes maintenus et l’aide aux associations actives  sera maintenue au niveau communal.

    Quand au CPAS : « Avec l’expérience du personnel en place, nous comptons sur le conseil tout récemment installé, pour développer de nouveaux projets. » … « Une belle petite commune comme la nôtre se doit d’être gérée dans un climat convivial où le personnel et les associations se sentent soutenus, tout en privilégiant l’intérêt général. »

    blog daverdisse,voeux,commune

    En résumé : « Le collège communal est globalement satisfait de leur collaboration après 6 semaines que nous nous côtoyons quotidiennement. Nous avons beaucoup d’atouts et l’avenir dépendra des défis que nous relèverons ensemble, en restant unis, travailleurs et solidaires. »

    Daniel Jeanbaptiste

  • Vous avez raté le débat communal de votre commune...

     

    TV Lux                                                                                    

     

    Revivez le débat diffusé sur TV Lux dans le cadre

    des élections communales et provinciales 2012

     

    http://www.tvlux.be/elections2012/videos.php?id=24

    plus d'info  :   www.tvlux.be

     

     

     

     

     

  • A propos des élections...

     

    Dans 19 jours nous retournerons aux urnes pour les élections communales et provinciales.

     

     

     

    Le concept de la démocratie

    Peu d'entre nous ignorent que ce sont les Grecs qui ont inventé la démocratie. D'ailleurs, le mot «démocratie» en grec signifie : «gouvernement par le peuple». Dans l'Antiquité, à Athènes, les citoyens (c'est-à-dire les hommes) votent pour élire leurs dirigeants, mais participent également aux activités quotidiennes du gouvernement. Par le vote, non seulement les citoyens grecs se prononcent sur les décisions importantes qui touchent l'ensemble de la collectivité, mais ils utilisent également ce moyen comme une certaine forme de système judiciaire, pour déclarer quelqu'un innocent ou coupable. Cette notion disparaîtra en même temps que la civilisation de la Grèce antique, mais on la verra réapparaître à l'époque moderne.

    Comment se fait-il que le concept grec de la démocratie ait traversé le temps? Les Grecs pensaient que la démocratie était le seul système qui pouvait apporter égalité et justice à tous les citoyens.

    Voter est un mécanisme essentiel de la démocratie. Le but en est de choisir le type de gouvernement que l'on voudrait avoir. Le grand homme d'État anglais Winston Churchill a déjà dit que : «La démocratie est la pire forme de gouvernement, à l'exception de toutes les autres». En effet, si les notions de liberté et d'égalité nous sont chères, l'histoire nous enseigne qu'il existe effectivement des formes de gouvernement encore pires. Après la Première Guerre mondiale par exemple, l'échec de la démocratie en Allemagne a été la cause directe de la montée au pouvoir du dictateur Adolf Hitler.

    Ainsi, en remontant aux racines de la démocratie, on s'aperçoit que ni son établissement, ni son maintien ne sont des notions qui «vont de soi». Si la participation citoyenne est l'un des principes de base de la démocratie (comme c'était le cas chez les Grecs), le fait que les jeunes ne se sentent pas concernés peut constituer une véritable menace pour notre avenir.

     

     

     

  • A propos des élections...

    Dans 22 jours nous retournerons aux urnes pour les élections communales et provinciales.

     

     

    Voter c’est s’exprimer !

     

    Il y a plus de 2000 ans, le grand homme politique et orateur Périclès soulignait déjà combien la participation de l'ensemble des citoyens était importante dans une démocratie : «Nous considérons qu'un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile.»

    L'enjeu de la démocratie n'est plus de savoir qui peut voter ou non, (presque tous les groupes d'adultes concernés ont déjà mené et remporté cette bataille). Il s'agit plutôt aujourd'hui, de trouver la façon d'impliquer davantage les gens dans la vie politique, surtout les jeunes, et de persuader chaque citoyen et chaque citoyenne que leur participation n'est pas un luxe, mais bien que la survie de notre démocratie en dépend.

     

     

     

     

     

     

  • A propos des élections...

    Dans 28 jours nous retournerons  aux urnes pour les élections communales et provinciales.

     

     

    En Belgique, il existe 6 niveaux de pouvoir : communal, provincial, régional, communautaire, fédéral et européen (pour un total de 537 parlementaires).

    Dans tous les cas (excepté en partie au Sénat), le scrutin est proportionnel et conduit donc à une majorité de coalition.

    Tout belge âgé de 18 ans ou plus est obligé de voter (à moins d’être déchu de ses droits politiques) ; un belge résidant à l’étranger n’y est tenu que s’il s’est inscrit en tant qu’électeur. La demande de vote par procuration est possible jusqu’à la veille du scrutin. Selon les élections, les citoyens non belges peuvent voter ou non.

    Élections communales

    La circonscription se limite naturellement à la commune elle-même. On détermine le nombre de conseillers communaux à élire en fonction de la population de la commune au premier janvier de l’année précédent l’élection.

    Du ressort des Régions, les élections communales diffèrent ainsi selon la Région où l’on se trouve. Ainsi, en Wallonie, le bourgmestre est obligatoirement (sauf s’il se désiste) le candidat le plus populaire du parti le plus populaire formant la majorité.

    Les étrangers (également non européens) y ont le droit de vote (loi du 19 mars 2004).

    Pour être électeur :

    • Être inscrit au registre de la population de la commune au 1er août de l’année d’élections et
      • Être citoyen belge de 18 ans ou plus
      • ou être ressortissant de l’Union Européenne, avoir 18 ans ou plus et être inscrit au registre des électeurs de la commune
      • ou être ressortissant hors-UE, avoir 18 ans ou plus, être inscrit au registre des électeurs de la commune et avoir établi sa résidence principale en Belgique, sur base d’un titre de séjour légal, de manière ininterrompue pendant les 5 ans précédent l’inscription au registre.

    Pour être candidat :

    • Être belge au plus tard au moment du dépôt de sa candidature et avoir 18 ans ou plus.
    • ou être ressortissant de l’Union Européenne, avoir 18 ans ou plus et être inscrit au registre des électeurs de la commune (obligation de la directive européenne 94/80/CE).