123456

conseil

  • Conseil communal du 3 mai

    bourgmestre.jpgOrdre du jour: 

    1. Finances communales. Comptes 2016

    2. Soutien aux activités économiques. Prime communale en faveur des accueillant(e)s d'enfants à domicile.

    3. Finances communales. Modifications budgétaires n°1 du service ordinaire.

    4.Fabrique d'Eglise de Porcheresse. Comptes 2015

    5. Fabrique d'Eglise. Procédure de fusion. 

    6. Remplacement de la toiture du hall de voirie. Cahier des charges et conditions de marché.

    7. Enlèvement de deux citernes à mazout enterrées et inertées. Cahier des charges et conditions de marché.

    8. Achat d'une tronçonneuse et d'une débroussailleuse professionnelles pour le service forestier. Cahier des charges et conditions de marché.

    9. Administration. Acquisition d'un nouvel ordinateur.

    10. IMIO. Assemblée générale ordinaire et extraordinaire.

    11. AIVE. Secteur. Valorisation et propreté. Assemblée générale.

  • A l'ordre du jour du Conseil communal du 13 février

     

    bourgmestre.jpgLa Séance se déroulera à 20h à la maison communale 

    Le premier point concernera l'installation d'un nouveau conseiller communal en remplacement de Monsieur Jean-Luc Merny.

    Lire la suite

  • CONSEIL COMMUNAL DE DAVERDISSE 8 NOVEMBRE 2016

    bourgmestre.jpgREUNION ANNUELLE COMMUNE / CPAS

    L’objectif d’un CPAS est défini par des missions qui ont pour objectif d’offrir aux personnes en difficulté l’aide et le soutien dont elles ont besoin. Le rôle du CPAS  est de faire en sorte que la vie  soit plus juste et plus digne pour  chacun, qu’elles que soient sa situation et ses capacités, autrement dit, pratiquer une politique responsable, en utilisant l’argent public de façon rigoureuse et optimale.

    Trois objectifs prioritaires :

    Amener les gens à mieux connaître le CPAS, veiller à rompre l’isolement des personnes âgées en répondant à leur problèmes (gardes malades, aidants proches, maintien au domicile avec une qualité de vie. Le troisième objectif étant la réinsertion professionnelle avec l’article 60 et la convention avec association  DEFITS.

    C’est aussi le service de médiation de dettes. Les assistantes sociales du CPAS sont habilitées à ces pratiques avec une collaboration  du groupe action de surendettement mis en place depuis 2014 afin de répondre aux exigeances en la matière, suite à l’avis de juristes sur l’ensemble des dossiers et le règlement collectif de dettes.

    Le CPAS gère aussi les demandes de pensions, les demandes d’allocation pour handicapés et aussi pour les personnes âgées. Il est aussi désigné référent Handi-contact. Grâce au service social, vous serez informés sur les actions sociales menées par la commune, sur les primes de naissances, de mobilité pour les étudiants, primes à la construction, à l’isolation, …Il existe une aide  pour des travaux qui aménageront votre maison à votre handicap afin de vous maintenir dans votre maison malgré votre handicap.

    Le CPAS, c’est aussi une aide alimentaire pour palier une aide urgente. Il exisye aussi  une aide « déneigement » avec l’ALE.

    Des activités sont proposées  en vue de briser la solitude chez les aînés. Les subside  « Frais de personnel » servent à une meilleure information et communication aux usagers du CPAS, via des publications, des toutes boites, sites internet, bulletin communal ainsi que la réalisation d’un bottin social.

    Le CPAS gère le logement de transit de Porcheresse : avec une gestion d’accompagnement social pour ceux  qui pourraient disposer de ce logement.

    Une question se pose toutefois : Comment faire et où trouver les fonds nécessaires ?

    Il faut savoir que nous sommes  avec un accueil prévu pour les migrants,  que la situation économique et sociale est loin d’être rose dans notre pays, l’exclusion u chômage ne nous épargne pas, face à des pertes d’emplois, des licenciements, es fermetures d’entreprises et un avenir qui est loin de devenir meilleur. Ne négligeons donc pas les petits services, soyons prêts à répondre à toute demande, la main tendue.

    « Quoi qu’il en soit, terminera Marie Noëlle Nicolas, présidente du CPAS, nous nous engageons à maintenir au mieux le service et l’aide aux plus démunis ».

     CPAS Modifications budgétaires N°2

    Les modifications budgétaires  n°2 n’impactent pas le budget communal. Au service ordinaire, recettes et dépenses s’équilibrent à 551.759,21€ et l’intervention communale s’élève à 237.807,21€

    FINANCES COMMUNALES

    Les modifications budgétaires n°2 se soldent à l’ordinaire par un boni de 1.282.004,87€ et à un boni de 85.520€ à l’extraordinaire. 

    TAXES SUR L'ENLEVEMENT DES DECHETS . Exercice 2017

    La commune se doit de répercuter les coûts de gestion des déchets sur les usagers, à concurrence de 95% minimum et 110% maximum par rapport au coût vérité. L’OWD  affiche le taux de couverture du coût de la gestion des déchets ménagers  pour l’exercice 2017 à 100, lequel taux a été approuvé par les conseillers lors de la séance publique du 8 novembre 2016

    Il faut aussi savoir que le règlement prévoit un forfait de 52 kg par enfant.

    Les conseillers ont fixés la partie forfaitaire à 72€ pour les isolés (ménage d’une seule personne), à 112€ pour les ménages  constitués de 2 personnes, à 92€ pour les familles monoparentales  avec enfant à charge.

    Pour les gîtes et commerces, hôtels et camps de vacances, c’est 112€, tout comme pour les seconds résidents.

    En ce qui concerne  la partie variable :

    Les 26 premières vidanges sont gratuites pour les isolés avec 0,34€ du kilo pour ces vidanges et 0,5€ au-delà.

    Les ménages de 2 personnes et plus ont droit à 34 vidanges des conteneurs duo-pacs et bénéficieront d’un forfait gratuit de 52kg de déchet par enfants et par an.

    Les ménages dont un des membre présente un certificat médical concernant l’utilisation de langes ou de poches, bénéficieront d’un forfait gratuit de 260 kg par an  et par membre répondant à cette condition.

     LE BUDGET 2017

    A l’ordinaire : les recettes à l’exercice propre se chiffrent à 3.226.168,68€ et les dépenses à 3.192.283,39€. A l’extraordinaire : les recettes générales à 2.397.824,11€ et les dépenses à 2.312.304,11€.                                                                                                                       Les conseillers ont voté le budget à l’unanimité                                                                     La dotation à la zone de police  se chiffre  à 123.930€                                                             La dotation à la zone de secours est de 76.902€

     Les subsides les plus importants :

    30.000€ pour le centre touristique, 

    5.000€ au syndicat d’initiative,

    3.750€ au football « Royal Haut-Fays Sport »

    3.750€ à l’harmonie royale Sainte-Cécile

    Le subside  pour la maison de la culture Famenne Ardenne est de 6.483,65€

    Le subside pour le GAL se chiffre à 3.337€

     AUDIT ENERGETIQUE DE LA MAISON COMMUNALE

    Un audit énergétique sera réalisé  à la maison communale Grand Place à Haut-Fays , la commune s’étant engagée à réduire ses émissions de CO2 suite à l’adhésion à la convention des maires en date du 2 avril 2015.

    Il y sera entre autre question de la chaudière communale qui ne répond plus aux normes, ainsi que  l’établissement  d’autres travaux à prévoir. Le cahier des charges est estimé  à 3.500€ avec une procédure négociée sans publicité.

    LES ASSEMBLEES GENERALES

    Les ordres du jour des assemblées générales ordinaires IMIO, AIVE secteur valorisation et propreté, et SOFILUX ont été approuvés par les conseillers. A l’AIVE, il a été aussi question de l’approbation du plan stratégique 2017-2019 incluant les prévisions financières.

     

    Daniel Jeanbaptiste

  • Conseil communal de Daverdisse du 25 mai

     

    bourgmestre.pngLe Compte 2015

    Le compte 2015 affiche un boni de 212.645,66€ à l’exercice propre ordinaire avec des recettes pour 3.270.401 et dépenses pour 3.057.756. A l’extraordinaire les recettes sont de 3.240€ et les dépenses de 1.118.382€, soit un mali de 1.115.142€

    L’exercice global ordinaire donne un boni de 1.773.978€ pour des recettes de 5.772.416€ et des dépense chiffrées à 3.998.438€. A l’extraordinaire ce sont des recettes de 732.200€ et des dépenses de 2.210.160€ qui montrent un mali de 1.477.960€

     

    « Par déduction, comparé à 2014, le compte 2015 à l’exercice propre, est en régression. D’ailleurs fictive puisqu’en 2015, le compte pour provision, pour risque et charge a été crédité de 109.625€ contre 40.952 en 2014. La dotation du fonds de réserve extraordinaire, 620.000€, permettra de financer une série de projet à l’extraordinaire et sans recours aux financements extérieurs à concurrence de ce montant » a commenté le bourgmestre Léonet qui présentait le compte en lieu et place de la receveuse, excusée pour raison familiale.

    Le mali extraordinaire s’explique par la décision d’attendre la fin des projets et le décompte final dee subsides avant d’opérer aux emprunts nécessaires ou au prélèvement sur le fonds de réserve extraordinaire. Ce compte peut être considéré comme positif si l’on tient compte de subsides en attente :

    2 x 165.000€ pour la rue de Porcheresse

    25.000 pour l’appel à projets cimetière et le solde du fonds de réserve en clôture d’exercice de 864.483€ pour le mettre en équilibre.

    Au compte budgétaire de l’exercice propre 2015, il apparait que les dépenses du personnel représentent 41,58´% des dépenses totales, contre 43,17 en 2014. Les dépenses de fonctionnement sont en régression : 23,69% contre 29,6 en 2014. Les dépenses de transfert chiffrent 21,78% des dépenses globales. Les dépenses de la dette sont de 9,35%.

    Les recettes communales, c’est 41,8% de recettes de prestation et 57,71% de recettes de transfert.

    « Les dépenses du personnel restent stables, les dépenses de fonctionnement diminuent de 17,5% et s’expliquent par des gains financiers suite au recours au marché public et à des choix de gestion du collège. » commente le bourgmestre dans son rapport.

    A l’extraordinaire, aux réalisations engagées au compte 2015, avec l’ajout des projets initiés en 2014 et réalisés en 2015, on constate le maintien des taux de réalisation au dessus de la moyenne des quatre dernières années.

    Côté comptabilité générale et bilan, les actifs immobilisés augmentent et le patrimoine immobilier reste stable. Les ventres de bois sont en régression.

    Le mali présente au compte des résultats résulte de la provision pour risques et charge tandis que la dotation au fonds de réserve extraordinaire sont des économies mises en réserve par le collège, pour les investissements futurs, termine le bourgmestre qui tire la conclusion « d’un bilan communal une fois de plus très bon ». Aucune question n’a été posée par la minorité et le point a été voté, comme tous les autres, à l’unanimité.

     

    LE CHEMIN DE CROIX DE L EGLISE DE PORCHERESSE

    Il a ensuite été question de la restauration du chemin de Croix de l’église de Porcheresse pour un montant des travaux estimés à 1750€ et qui devraient être réalisés au plus tard fin juin, avant que l’artisan prévu ne prenne sa retraite.

    Le collège communal ayant décidé d’octroyer un subside exceptionnel à l’ASBL Porcheresse 2014 en sa séance du 28 avril 2016, les conseillers ont suivi la proposition à l’unanimité.

     

    LES RALENTISSEURS DE DAVERDISSE

    Un règlement de police complémentaire a été voté afin d’assurer la sécurité et la fluidité du trafic en désignant une priorité de passage aux différents ralentisseurs. Un signal B21 sera apposé pour donner la priorité et les conducteurs qui doivent céder le passage en seront averti par le signal B19.

    La minorité s’est abstenue et le point a été voté par le groupe du bourgmestre

    Le règlement sera soumis à l’approbation du ministre des travaux publics.

     

    SECURITE CIVILE

    Le gouverneur a informé la commune de Daverdisse qu’elle était redevable de 13.251,08€. La redevance étant de 78.942,32€ et les prélèvements s’établissant à 65.691,24€.

    En bref, le contrat de rivière Lesse a été accepté à l’unanimité avec quelques réaménagements à ajouter.

    Un bon quart d’heure a été nécessaire pour mener à bien tous les points de l’ordre du jour de ce conseil du 25 mai 2016.

    Daniel J

  • Conseil communal de Daverdisse

     

    bourgmestre.pngLuc Daron souhaite revenir sur le procès-verbal et plus particulièrement le mot du bourgmestre qu’il reprend : « Je pense qu’après une soirée comme celle-ci, plus personne ne pourra émettre de doute sur le volume de travail des services communaux et le nombre de projets mis en place par notre majorité ».

    M Daron ne pense pas premièrement qu’on puisse mettre en doute le travail réalisé par le personnel communal tant ouvrier qu’administratif sous la houlette de Cécile, la Directrice générale. Il estime pour sa part que le personnel communal n’a pas attendu le 4 décembre 2012 pour travailler.

    Ensuite, Luc Daron revient sur le nombre de projets mis en place. Il rappelle qu’il s’agit du rôle du Collège communal d’amender des projets. « C’est simplement votre, notre travail en tant qu’élu », poursuit-il. Le conseiller communal ne voit rien d’extraordinaire dans le budget mais des travaux que tout gestionnaire en place doit réaliser.

     

         CPAS. Modifications budgétaires n°2 du service ordinaire et du service extraordinaire.

     

    Le Président invite la Présidente du CPAS à présenter les modifications budgétaires pour l’exercice 2015. Le montant équilibré des dépenses et recettes s’élève à 504.245,49 €. Les modifications budgétaires présentent, au service ordinaire, des recettes en plus pour 44.079,03 €, des recettes en moins pour 14.198,45 €, des dépenses en plus pour 35.254,68 € et des dépenses en moins pour 8.374,10 €. Au niveau du service extraordinaire, les recettes et les dépenses diminuent respectivement de 714 €. Les modifications budgétaires impactent le budget communal à concurrence de 5.440,30 € et portent ainsi la dotation communale pour l’exercice 2015 à 187.840,30 €.

    Les modifications budgétaires présentées s’expliquent par des ajustements de crédit en fonction des demandes d’aides et des besoins des services et l’impact de l’augmentation du traitement de la Directrice générale.

     

          CPAS. Budget 2016.

     

    La Présidente du CPAS poursuit la séance du Conseil communal en présentant sa note de politique générale

    «  Les missions d’un Centre d’Action Sociale sont définies dans loi organique et ont pour objectif d’offrir aux personnes en difficulté, l’aide et le soutien dont elles ont besoin. Notre rôle est de faire en sorte que la vie soit plus juste et plus digne pour chacun, quelles que soient sa situation et ses capacités. Ce qui nous amène à pratiquer une politique responsable en utilisant l’argent public de façon rigoureuse et optimale.

    Nous souhaitons engager le CPAS prioritairement dans deux objectifs :

    1. Amener les gens à mieux connaitre le CPAS : ouverture du CPAS via la création par exemple d’un bulletin social, la publication dans le bulletin communal, des lettres d’information via toutes-boites, via la création de mouvements fédérateurs et lieux de rencontre entre personnes : carrefour des générations, souper des ainés, …
    2. Partant du constat d’une population vieillissante : veiller à rompre l’isolement des personnes âgées, répondre aux problèmes de garde-malades et des aidants proches, veiller au maintien à domicile et à la qualité de vie à domicile.

    Les objectifs seront réalisés en fonction des moyens à notre disposition.

    Le budget 2016 ne comporte pas de changements fondamentaux par rapport à 2015 adapté puisque la politique adoptée dans l’ensemble est celle de la continuité. Cependant, à noter, l’augmentation conséquente du RIS. La participation communale au déficit du CPAS en augmentation est de 198.468,17 €. Les prévisions chiffrées sont détaillées dans les différentes rubriques du budget.

     

    Le Président du Conseil tient à remercier la Présidente du CPAS pour son investissement. Il poursuit son intervention «  Pour paraphraser Luc, je vous confirme que la Présidente du CPAS travaille et qu’elle a présenté, elle, une note de politique générale qui ressemble à quelque chose. Il y a enfin une direction donnée au CPAS. Cela change de son prédécesseur. »

    Le budget ne suscitant pas de question, il est procédé au vote.

     

         Création d’un Groupe d’Action Locale Semois, Lesse et Houille. Statuts et représentation communale.

     

    Lors de séances précédentes, le Conseil avait décidé de participer à la création d’un Groupe d’Action locale et d’approuver le Plan de Développement Stratégique.

    Des statuts pour la création de l’Asbl « Groupe d’Action Locale Semois, Lesse & Houille » sont proposées au Conseil communal. Il y a lieu également de désigner trois représentants à l’Assemblée générale et un membre effectif et un membre suppléant au Conseil d’Administration.

    Le Président propose de désigner MM Grofils et Vincent comme représentant pour le groupe UGS et M. Merny pour le groupe EPA. MM. Grofils et Vincent sont également proposés respectivement comme membres effectif et suppléant du Conseil d’administration.

    DJB

  • Conseil communal du 5 novembre

    blog daverdisse,conseil,communal,bourgmestreC’était un très gros conseil, important, mais sans problème, qui s’est déroulé ce soir à Haut-Fays avec 8 conseillers présents, Jean-Luc Merny étant excusé et en vacances. Tous les points, sauf le marché de la signalisation, ont été votés à l’unanimité des édiles présents à cette réunion de conseil. 

    Comme c’est devenu une habitude, les points budgétaires sont chaque fois approuvés unanimement, les choix politiques du collège n’étant aucunement discutés par la minorité.

    Les conseillers ont acceptés la 2è modification budgétaire en ce qui concerne les finances communales, à savoir un boni de 1.805.482,26 € à l’ordinaire et 131.343,19 € à l’extraordinaire.

    Il était question d’une convention en matière de trésorerie entre la commune et le CPAS de Daverdisse. Elle a pour objet d’optimaliser la gestion de la trésorerie de la commune et du CPAS, son application n’étant pas limitée dans le temps. Unanimité. 

    Immondices taxes 

    La taxe sur l’enlèvement des immondices a été proposée aux conseillers :

    72€ pour les ménages d’une seule personne et 26 vidanges gratuites

    112€ pour deux personnes 34 vidanges gratuites.

    92€  pour les familles monoparentales avec enfants fiscalement à charge 34 vidanges gratuites et forfait gratuit de 52 kilos de déchets

    112€ pour les seconds résidents et 34 vidanges gratuites

    112€ pour les gîtes, commerces, hôtels, camps de vacances … 34 vidanges gratuites

    0,50€ par ramassage supplémentaire au-delà des ramassages gratuits

    0,31€ par kg récolté.

    26 vidanges gratuites pour les ménages d’une seule personne.

    Le point a été accepté

    BUDGET 2016

    Au service ordinaire, les recettes de l’exercice propre se chiffrent à 3.040.551,14€ et à 4.846.033,54 en recette générale

    Les dépenses à l’exercice propre sont de 1.641.483,06€ et les dépenses générales sont de 3.505.575,86€.

    A l’exercice propre, le boni est de 7.383,11€ et le boni général est de 1.340.457,25€

    Au service extraordinaire, les recettes sont de 1.328.075,23€ et les dépenses de  1.641.483,06€ à l’exercice propre qui montre un mai de 313.407,83e abec un boni général de 134.343,19€

    LOCATION DU DROIT DE CHASSE

    Pour la saison 2014/2015,

    Pour le lot Croakert et associés, la DNF un plan de tir de 4 cerfs boisés, de 8 cerfs non boisés, de 87 sangliers dont 20 % de femelles reproductrices de moins de 30kg à 30 kg, soit 17.

    Pour le lot Vanderstuyft, la DNF autorise 5 cerfs boisés, 12 cerfs non-boisés, 53 sangliers dont 20% de femelles reproductrices  de moins de 30 kg, soit 11.

    En considération des éléments apportés par la DNF aux bonnes fins d’information communale, l’application des indemnités prévues au cahier des charges semble antithétique. Il est dès lors proposé au conseil communal de ne pas appliquer les amendes prévues au cahier des charges dans le cadre du non- respect des plans de tir, au vu de ces bons éléments.

    Le point est accepté

    Réfection du pont des Gades

    Le conseil a approuvé en date du 2 avril 2015, le cahier des charges  et les conditions de marché, relatifs aux travaux de réfection  du pont des Gades. La commune recevait un avis favorable le 8 juin par le comité d’avis de la maintenance du patrimoine Wallon du 11 mai 2015. Les offres ont été lancées le 12 juin et devaient être rentrées le 8 juillet. Faute d’offres, la procédure a été relancée en septembre 2015 pour parvenir à la commune le 8 octobre au plus tard. Après analyse, des offres, le collège  a attribué le marché à Sébastien Douret pour un montant de 15.134,68€.

    Sécurité, chicane, ralentisseurs

    Différents règlements de police ont été arrêtés en date du 10 juin 2015. Approuvés par les autorités de tutelle, il convenait de passer un marché pour l’achat de ralentisseurs, de la signalisation verticale réfléchissante, de poteaux et fixation. Des trépieds de chantier mobile sont également prévus. L’estimation du marché est de 11.550€ TVAC avec procédure négociée sans publicité en contactant les soumissionnaires suivants : Detige sprl à Jodoigne, Eurosign à Fernelmont, Poncelet signalisation à Flémalle, Sodelus sa à Recogne et Virage sa à Ciney.

    Deux portails pour le cimetière de Haut-Fays

    Les grilles du cimetière de Haut-Fays sont en mauvais état et doivent être remplacées. Le marché est estimé à 1500€ HTVA et se fera par procédure négociée sans publicité. 3 soumissionnaires seront contactés : Ets Leboutte à Hotton, Istace Michaël à Bièvre et BIGMAT à Bièvre.

    Contrôle des installations de gaz

    Des compteurs volumétriques seront fournis et posés sur les chaudières de divers bâtiments communaux et les installations de gaz feront l’objet de vérification par un organisme agréé. L’installation de la maison de village de Haut-Fays fera aussi l’objet de contrôle. Un cahier des charge est proposé au conseil à cet effet avec une estimation de 726€ TVAC avec procédure négociée sans publicité  et contact de 4 soumissionnaires : Aib-Vinçotte de Gembloux, Apragaz à Bruxelles, BTV Namur Luxembourg à Ciney et OCB à Namur.

    Des remorques pour les ouvriers

    Deux nouvelles remorques sont nécessaires pour le service ouvrier Un cahier des charges a été  réalisé avec un marché estimé à 1200€ HTVA et proposé à 4 soumissionnaires : ferronerie Istace à Bièvre, remorques Wanlin à Plaineveaux Nollevaux, Remorques Sprumont à Bertrix.

    Achat de deux tondeuses et d’un souffleur dorsal

    Un cahier des charges a été rédigé et avalisé par la SIPP avec une estimation de 2.700€ HTVA, par procédure négociée et contact  de 4 soumissionnaires : Gedigarden à Gedinne, Bourguignon et Lafargue à Maissin, Dujardin et fils à Willerzie et Petit Jean Wanlin à Carlsbourg.

    Inspection des plaines de jeux 

    Plaines de jeux et salles de gym doivent faire l’objet d’un contrôle annuel. Le marché étant à échéance, il est proposé  un nouveau cahier des charges pour cette inspection avec un marché qui porte sur 3 années et estimé à 3.975€ HTVA, par procédure négociée sans publicité et conct de 4 soumissionnaires : Aib Vinçotte à Gembloux, Socotec à Jemeppe sur Meuse, SGS Bureu Nivelles asbl à Bruxelles et BTV Namur Luxembourg à Ciney

    Modification du personnel communal

    Il a été décidé de  modifier le cadre du personnel communal par un changement de contractuel à statutaire d’une fonction existante, vu les missions de plus en plus nombreuses et complexes imposées aux communes nécessitant une spécialisation des tâches et métiers, et qu’il convient d’adapter le cadre en fonction des nouveaux besoins et services développés ces dernières années. Il ne s’agit donc pas de personnes supplémentaires. Il a été décidé : 

    Personnel administratif :

    Directeur général = 1 temps plein (inchangé) 

    Employé d’administration = 1 temps plein D6 (en plus des 2 D4)

    Personnel ouvrier : 

    Brigadier = 1 temps plein C1 (Inchangé)

    Ouvriers qualifiés 4 temps pleins  D1 (inchangé)

    Ouvriers (en extinction) 2 temps plein E2 (inchangé)

    Personnel éducatif : 

    Employé de bibliothèque  quart temps D4 (inchangé)

     

    RECRUTEMENTS

    Recrutement d’un(e) employé(e) d’administration statutaire à temps plein; Il sera tenu de garantir la bonne organisation de l’enseignement communal, de la gestion administrative du personnel, du suivi des dossiers administratifs des marchés publics, de contribuer à l’obtention des subsides possibles, de contribuer au respect des disponibilités budgétaires, d’assurer le suivi des assurances, de garantir le suivi administratif dans le cadre du Proxibus,  de contribuer au suivi des modifications de la législation dans les matières à charge, d’assurer la bonne marche des services même en son absence, et d’alimenter les différents moyens de communication vers le public et les mandataires politiques. Les conditions et diplômes requis peuvent être obtenus à l’administration communale

    Recrutement d’un ouvrier polyvalent (m/f) à temps plein pour le service voirie et sous statut APE pour postuler. Pour ce qui est de ce poste, un subside pourra être obtenu.

    Si intéressés, contactez la commune et demandez les documents relatifs à la demande.

     

    EN BREF

    L’imprimante du service population doit être remplacée pour une somme de 565,96€

    Un humidimètre et un mesureur de terre sont nécessaires au service logement  dans le cadre des enquêtes de salubrité, 828,22€

     

    Le support de la timbreuse doit être remplacé à dater du 31 décembre prochain avec un nombre d’envoi annuel de plus ou moins 10.200.

    Deux lampes à vapeur de mercure haute pression, la commercialisation de ces lampes étant interdite depuis la mi-mai 2015. 250€ seront pris en charge par ORES. Les luminaires concernés coûtent 1.046,64€ d’où doit être déduite l’intervention de l’OSP.

     

  • Mise en place d'un 9ème Conseil Communal des Enfants à Daverdisse

     blog daverdisse, conseil, communal, enfantsMercredi soir un nouveau en place un Conseil Communal des Enfants a été mis en place dans la commune de Daverdisse.

    Des élections ont été organisées pour les enfants scolarisés de la 3ème à  la 6ème années primaires dans les 3 écoles de la commune.

    Treize d’entre eux se sont présentés et ont, à l’instar de leurs aînés, fait une belle campagne. Le Conseil Communal des Enfants suivant la composition du Conseil Communal des adultes se composera de  9 sièges. Ce nouveau CCE sera formé de5 filles et 4 garçons (+2 suppléantes). Les jeunes élus auront pour mission de représenter l’ensemble des enfants de la commune et de mener des actions constructives au nom de tous.

    Ce mercredi 21 octobre, devant une assemblée composée de leurs familles,blog daverdisse, conseil, communal, enfants  Noa,  Eliot, Julien, Zélie, Charles, Maélisse, Tessa, Elise, Alysson ont prêté serment et se sont engagés à respecter le mandat qui leur a été confié, dans l’intérêt de leur commune et de ses habitants.

    Suivant le nombre de voix reçues, Noa Rossion, a été élu Bourgmestre, Eliot Léonard, Julien Henry, Zélie Bertrand et Charles Vincent, seront les échevins, Maélisse Daury, Elise Léonet, Tessa Goire et Alysson Leyder, en seront les conseillères, Clara Mertens et Marie Lambert, les suppléantes.

    Il a été décidé par ailleurs  que les enfants non-élus seront invités à toutes les activités.

    Placé sous l’encadrement de la coordinatrice ATL, Lora Moinil, le conseil  établira son programme à raison  d’une à deux  réunions  par mois suivant les projets. Ils sont ainsi amenés à construire des projets d’intérêt collectif et à échanger leurs idées sur différents thèmes liés à la gestion communale.

    Des jeunes élus se réunissant régulièrement depuis 2004, certains projets sont récurrents de CCE en CCE : comme les visites aux personnes seules de +80 ans pour les fêtes de fin d’année et le bal des enfants, entre autre.  Cette  structure permet aux enfants de participer à la vie locale et de développer une citoyenneté active.

                                              

    blog daverdisse, conseil, communal, enfants

    blog daverdisse,conseil,communal,enfants

     

     

     

  • Conseil communal du 30 septembre... compte-rendu

     

    blason.JPGIl est 20h000, le Bourgmestre ouvre la séance. Avant d’aborder le premier point de l’ordre du jour Maxime Léonet  invite l’agent de la DNF, convié à ce conseil,  à préciser les informations à propos   des délais et conditions d’exploitation des lots chauffage ainsi que des précisions sur le panneau C3  placé à l’Azelle (qui souvenez-vous avait déjà occasionné  le débat au précédent conseil).

    Lire la suite

  • Séance du conseil communal

    blason.JPGOrdre du jour  du mercredi 30 septembre 20h00 à la maison communale:

    1. Réunion conjointe Commune-CPAS

    2.Financement des dépenses extraordinaires-budget 2015. Cahier des charges et conditions du marché. décision

    3. Finances communales. Syndicat d'Initiative. Demande de subside exceptionnel pour l'achat d'un photocopieur multifonction. Décision

    4. Fabrique des Eglises de Daverdisse. Budget 2016. Approbation.

    5. Acquisition d'une tronçonneuse pour le service forestier. Cahier des charges et conditions du marché. Approbation.

    6. Rénovation des installations du club de football. Cahier des charges et conditions du marché. Approbation.

    7. Réfection de l'Ancien Chemin de Wellin à Haut-Fays. Révision de l'estimation. Décision

    8. Proposition de convention de coopération public-public concernant la réalisation d'essais de portance à la plaque. Décision.

    9. Protocole d'accord relatif aux sanctions administratives communales en cas d'infractions mixtes. Décision.

    10. Enseignement. Prise en charge de deux période de finances communales. Décision.