123456

conseil communal

  • Conseil communal du 29 septembre

    blason.jpgUn conseil communal de quelques points, qui a été rondement mené par les édiles en maximum 20 minutes, huis clos non compris.

    En guise d’entrée dans la réunion communale de ce 29 septembre, le conseiller indépendant Luc Daron est revenu sur l’éolienne qui devrait alimenter le football local en électricité et dont tous les mandataires, rappelle-t-il, avaient voté le point.

    Il souhaiterait toutefois que le collège revienne sur la hauteur de l’éolienne et que ce soit une de 22 m au lieu de 11 m. Le bourgmestre a émis quelques difficultés pour cette hauteur et a pris bonne note de cette proposition.

     

    Lire la suite

  • Conseil communal de Daverdisse

    bourgmestre.jpgSéance publique, vendredi 29 septembre  à 20h avec à l'ordre du jour :

    1. CPAS. Recommandations en vue de l'élaboration du budget 2018

    2. Fabrique des Eglises de Daverdisse. Budget 2017. Décision

    3. Projet de modification du Plan d'Assainissement par Sous-Bassin Hydrographique (PASH) de la Lesse

    4. PCDR. Construction d'une Maison des Associations à Faut-Fays. Convention et faisabilité. 

    5. Opération de développement rural. Composition de la Commission locale de développement rural. 

    6. Personnel communal. Engagement d'un(e) employé(e) d'administration - service population/état.

    7.  Personnel communal. Engagement d'un(e) bachelier (ière) / graduée contractuel(le) à temps plein pour le service finances sous statut APE - CDI.

    8. Service social collectif? Adhésion à l'accord - cadre pour l'assurance hospitalisation collective. 

  • Conseil communal du 5 septembre

    bourgmestre.jpgFonds d’impulsion provincial pour investissement extraordinaire. Projet d’installation d’une petite éolienne au club de foot.

    La Province de Luxembourg a décidé de renforcer sa collaboration avec ses partenaires privilégiés que sont les Communes et les CPAS du territoire de la province du Luxembourg.

    Dans cette optique, il a été décidé d'affecter sur la période 2016-2018 un budget de 1,1 million d'euros sur 3 ans à répartir entre les 44 Communes de la province.

    Ce montant est destiné à financer des investissements inscrits dans les budgets extraordinaires communaux.

    Il a été envisagé d’implanter une petite éolienne dans le cadre des rénovations du club de foot local. Ce projet serait viable au vu du résultat de l’étude de vents réalisée en 2016.  Il peut par ailleurs s’inscrire dans la liste des axes prioritaires tracés par le Collège provincial dans le cadre du Fonds d’Impulsion. L’intervention provinciale serait plafonnée à 25.000 €.

    En l’état, le dossier est toujours en cours d’élaboration auprès de l’administration notamment dans le cadre du permis d’urbanisme ainsi que pour l’élaboration du cahier des charges.

    Luc Daron, conseiller indépendant, a rappelé au bourgmestre qu’il parlait de ce dossier au conditionnel. Qu’il avait appris que cela ne permettrait pas de résultats satisfaisants malgré les importants investissements. Qu’il faudrait peut-être se diriger vers une autre énergie. Le bourgmestre rappela que le dossier avait été voté précédemment à l’unanimité. Qu’il a été voté avec la province en développement durable. « Nous ne voulons pas être producteurs et les montants sont deux fois moins élevés que dans les dossiers. Ceci est aussi un projet à titre d’exemple pour sensibiliser les gens et que dans tous les cas, la commune s’y retrouvera. Ce n’est certes pas le projet le plus économiquement rentable pour la commune. C’est un mat de 11mètres de haut avec trois pales. »

    Lire la suite

  • Conseil communal du 12 juillet

    Interpellation citoyenne

    Jean-Claude Lamotte a interpellé la commune au sujet de la pulvérisation  sur le territoire communal de Daverdisse.   « Sachant votre politique de gestion, différencier et interdiction de pulvérisation sur le territoire communal », écrit-il, « sachant que les fermiers pulvérisent une partie de ces aisances communales, et parfois même les accotements, mes questions sont les suivantes » :

    Pourquoi ne pas planter une haie de plus ou moins 1,5 m de haut le long de l’ancien chemin de Wellin coté N835 où la largeur permet d’entrecouper cette haie par des plantations d’arbres tels que sorbiers, cerisiers sauvages, pommiers… ?

    Peut-on employer les produits sélectifs ?

    Ces plantations qui serviraient de coupe-vent, de refuge et de nourriture aux oiseaux et autres petits animaux, commente Jean Claude Lamotte dans son interpellation citoyenne. 

    C’est l’échevin Firmin Grofils qui répondit en parlant de plantations en haute tiges au rond chêne, et au pavillon de chasse  pour ce qui est par exemple de Porcheresse. "Il s’y trouvera aussi l’amélioration des chaussées de voies lentes avec une plantation de haies vives. Des plantations, a-t-il poursuivi, sont également prévues à partie du carrefour des Scottons à hauteur de la maison de David Thiry jusqu’à Gembes. En ce qui concerne la DNF, elle a organisé des visites de terrains et des avertissements ont été dressés. Mais si des avertissements doivent être faits, ce n’est pas de notre compétence.

    « Les fermiers empiètent sur le chemin communal et l’excédent de voirie est utilisé, sans considérer qu’il se trouve un manque d’entretien à beaucoup d’endroits. » termine J-C Lamotte

    « Encore faut-il savoir s’ils sont cadastrés ou non » conclut le bourgmestre

    Lire la suite

  • Conseil communal de Daverdisse

    blog daverdisse,sudpresse,conseil communalConseil communal du 8 juin 2017,  20 heures

    Lors de ce conseil communal de juin, les édiles se sont penchés sur quelque 14 points qui ont tous reçu l’unanimité des conseillers, en 12 minutes pour conclure. En voici ci-après le résumé :

    Lire la suite

  • Conseil communal du 3 mai

     bourgmestre.jpgLors de ce conseil où les neufs membres étaient présents, deux points supplémentaires ont été proposés à l’ordre du jour. L’un émane du conseiller de l’opposition, siégeant comme indépendant, Luc Daron et l’autre du conseiller de la minorité Jean-Luc Lezin.

    Dans son intervention, Luc Daron a fini par dire au bourgmestre que la gestion de sa commune, c’était « pas trop mal. » Jean-Luc Lezin a voulu rendre la pareille au bourgmestre, en ce qui concernait les mandats, expliqués lors du précédent conseil, mais tout est tourné en sa défaveur, entraînant du même coup la minorité 

    Lire la suite

  • Conseil communal de Daverdisse

    Installation d’un nouveau conseiller communal en remplacement de M Jean-Luc Merny

    blog daverdisse, conseil communal, prestation

    Lire la suite

  • Conseil communal de Daverdisse du 12 décembre

    blog daverdisse, conseil communal,

     

    lls étaient 8 conseillers lors de cette réunion communale de décembre, en l’absence du conseiller Jean-Luc Merny, excusé.

    Jean-Luc Merny quitte la scène communale.

    Lire la suite

  • Conseil communal du 30 septembre 2016

    blog daverdisse, conseil communalOrdre du jour de la séance publique :

    1. Fonds régional d'investissement des communes 2017-2018. Décision

    2. PCDR. Aménagement d'une maison de village et de ses abords à Gembes. Convention de faisabilité. Approbation

    3. Sécurité civil.  Régularisation 2015. Notification de l'arrêté du Gouverneur du 12 septembre 2016.

    4. Enseignement. Prise en  charge d'un mi-temps par les finances communales

    5.  Enseignement. Projet pédagogique des écoles communales. Approbation. 

    6. Maison du Tourisme du Pays de Bouillon en Ardenne. Désignation des suppléants. Décision. 

     

  • Conseil communal du 6 septembre

    bourgmestre.jpgLa séance s'ouvre par un accord unanime pour la convention entre la Commune de Bièvre et la Commune de Daverdisse. 

    Dans le cadre du projet de création d'une voie lente entre Graide-Station et Gembes en partenariat avec la Commune de Bièvre, une convention doit être signée à la demande du développement rural entre les deux parties.

    Elle porte sur la concertation entre communes sur le projet, l’étude et l’exécution du projet, le financement du projet (y compris les subventions), la maitrise d’ouvrage des travaux, la consultation des partenaires, la gestion du bien et la durée de la convention. Il a été notifié que chacun prendrait en charge  l’entretien de sa partie

     

    Lire la suite