123456

interpellation

  • Conseil communal du 12 juillet

    Interpellation citoyenne

    Jean-Claude Lamotte a interpellé la commune au sujet de la pulvérisation  sur le territoire communal de Daverdisse.   « Sachant votre politique de gestion, différencier et interdiction de pulvérisation sur le territoire communal », écrit-il, « sachant que les fermiers pulvérisent une partie de ces aisances communales, et parfois même les accotements, mes questions sont les suivantes » :

    Pourquoi ne pas planter une haie de plus ou moins 1,5 m de haut le long de l’ancien chemin de Wellin coté N835 où la largeur permet d’entrecouper cette haie par des plantations d’arbres tels que sorbiers, cerisiers sauvages, pommiers… ?

    Peut-on employer les produits sélectifs ?

    Ces plantations qui serviraient de coupe-vent, de refuge et de nourriture aux oiseaux et autres petits animaux, commente Jean Claude Lamotte dans son interpellation citoyenne. 

    C’est l’échevin Firmin Grofils qui répondit en parlant de plantations en haute tiges au rond chêne, et au pavillon de chasse  pour ce qui est par exemple de Porcheresse. "Il s’y trouvera aussi l’amélioration des chaussées de voies lentes avec une plantation de haies vives. Des plantations, a-t-il poursuivi, sont également prévues à partie du carrefour des Scottons à hauteur de la maison de David Thiry jusqu’à Gembes. En ce qui concerne la DNF, elle a organisé des visites de terrains et des avertissements ont été dressés. Mais si des avertissements doivent être faits, ce n’est pas de notre compétence.

    « Les fermiers empiètent sur le chemin communal et l’excédent de voirie est utilisé, sans considérer qu’il se trouve un manque d’entretien à beaucoup d’endroits. » termine J-C Lamotte

    « Encore faut-il savoir s’ils sont cadastrés ou non » conclut le bourgmestre

    Lire la suite