123456

jeu

  • Daverdisse : Jeu de pistes sur le thème des rapaces

    les 9 et 10 juillet 21-22-23 et 24 juillet     06-07-13 et 14 août

    Le parcours fléché de 7 km en pleine nature est parsemé de points d’arrêt où vous devrez répondre à des questions sur le thème des rapaces.

    Un carnet théorique qui vous sera remis au départ vous aidera dans votre quête en vous fournissant une foule d'informations sur ces oiseaux de proie.photo 3.jpg

    Notez vos réponses au fur et à mesure et enfin, résolvez l'énigme finale, c'est la formule magique qui ouvrira le coffre au trésor !

    De retour au Centre Touristique, vous pourrez tenter votre chance, et si votre réponse est correcte, vous remporterez le contenu du coffre !

    Super amusant et éducatif pour petits et grands.

     Rendez-vous  au Centre Touristique

    Les samedis: départ de 9h à 14h (retour maxi à 18h)

    Les autres jours: départ de 9h à 11h (retour maxi à 15h)

     Durée : environ 3h30

    PAF : 3€

     

    Réservation souhaitée pour une meilleure organisation et un meilleur accueil.

    Passages boueux, chemins oubliés, non accessible aux poussettes ni aux PMR.

     Contact: info@daverdisse-tourisme.be - 084/31.59.92

  • Ki cé cé où ? découvert !

     logo.JPGAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

      Félicitations à vous qui avez reconnu le joli bégonia qui fleurit aux pieds de Notre-Dame de Lourdes à Daverdisse ! 

    DSC07344.JPG

    Voici ce que nous en dit le Centre touristique...

    Grotte Notre-Dame-de-Lourdes

    Écrit par Francine Stalmans   

    C’est à l’initiative de l’abbé Siot que la Grotte dédiée à ND de Lourdes a été érigée en 1903. 

    C’est entre le Ry Dinnan, petit ruisseau tranquille dont le cours s'achève dans la Lesse, et le calvaire boisé que se niche la magnifique grotte dédiée à Notre-Dame de Lourdes.  

    Loin de la route, dans un cadre de verdure dont le silence est seulement troublé par le chant des oiseaux et le murmure du ruisseau, l’endroit est particulièrement propice au recueillement et à la réflexion.

    Le projet de construction de la grotte fut conçu au début du siècle dernier, à Lourdes même, par quelques pieux pèlerins de Daverdisse.  Tous les habitants de Daverdisse ne pouvaient se rendre à  Lourdes, le voyage  en ce début du 20e siècle était long et difficile mais aussi coûteux. 

    L’œuvre de tout un village

    Chose touchante, une fois l’idée répandue, presque tous les habitants ont contribué à la construction de la grotte soit par des dons soit par leur travail.

    C’était donc une œuvre paroissiale qui atteste de la générosité et de la piété des Daverdissois envers Notre-Dame Lourdes.  La construction de la grotte se situe entre les apparitions de Lourdes qui datent du 11 février 1858 et les apparitions de Beauraing datant de 29 novembre 1932.

    Lors de l’inauguration, le 8 septembre 1903, jour de la fête de la Nativité de la Vierge, le prix de tant d’efforts, de dévouement et de sacrifice est récompensé.

    L’abbé Siot, curé de Daverdisse de 1897 à 1913, était au comble du bonheur : avec ses paroissiens qui l’ont si généreusement secondé, il se réjouit d’être au couronnement de tant de communs d’efforts.  

    L’inauguration

    Ce jour-là, une belle journée de fin d’été s’annonce.  Partout dans le village règne une animation fébrile : ici, on monte des arcs de triomphe ; là, on plante des arbustes, que relient entre eux des guirlandes multicolores confectionnées avec un art délicat durant les longues veillées d’hiver par les mains habiles des jeunes filles de la paroisse.

    A trois heures précises, les cloches se mettent à sonner annonçant le début de la cérémonie.  Une foule nombreuse : des villageois et des étrangers se pressent dans l’église devenue trop petite. C’est le silence, le recueillement.

    Le Magnificat des fillettes

    Puis, l’orgue emplit l’église de ses sons harmonieux.  La procession commence. La chorale Saint-Grégoire de Daverdisse entonne les chants sacrés tout au long du parcours, jusqu’à la grotte.

    Entre les chants, les pèlerins récitent le chapelet avec ferveur et chose étonnante, les hommes aussi bien que les femmes participent à haute voix à la prière.  Dans le cortège on remarque de nombreuses religieuses des villages voisins, les petites filles, toutes de blancs vêtues, le curé de Wellin, l’abbé Baré venu rehausser la cérémonie de son éloquente parole.

    Dès la grotte bénie, un chœur de fillettes, vêtues à l’instar de Bernadette, du blanc capulet béarnais, entonnent le Magnificat.

    Pèlerinage après le 8 septembre

    Depuis l’inauguration, tous les ans, le 8 septembre exactement avait lieu le pèlerinage à la grotte Notre-Dame Lourdes. 

    Les jeunes gens préparaient les arcs de triomphe.  Ceux-ci étaient fabriqués avec des branches de sapin, de la bruyère ou des épis de blé, les jeunes filles confectionnaient de magnifiques roses en papier et des guirlandes.

    Après la procession et la messe, l’après-midi, c’était la fête.  On dégustait les délicieuses tartes que les villageoises avaient préparées avec les fruits du jardin.  La tasse de café et le péket venaient relever le goût des gâteaux.

    Au fil du temps et des changements sociaux, la disparition de nombreux agriculteurs, le travail règlementé, la semaine des cinq jours ont fait que la date de 8 septembre n’est plus maintenue.

    La messe à la grotte a lieu le premier dimanche qui suit le 8 septembre. Si les fidèles partent toujours de l’église pour se rendre à la grotte en priant, il n’y a plus d’arcs ne de fleurs, plus de petites filles en robes blanches et lisérés d’or, on ne porte plus la vierge jusqu’à la grotte, il n’y a plus ou peu d’étrangers qui participent, plus de tartes ni de café.

    Processions, rogations, marches et pèlerinages faisaient parties, autrefois, de la vie quotidienne de nos villes et de nos campagnes.  Menacées par l’évolution des mentalités, ces traditions ont tendance à disparaître.

  • Ki cé cé où ? .... encore un indice...?

    indice.pngCe nouvel  indice vous mettra-t-il sur la bonne voie ?

    DSC07346.JPG

    1ier indice : "si tu ne vas pas à la montagne, la montagne viendra à toi " sur les traces de l'énigme.jpg

    2ième indice : ...loin de la route, dans un cadre de verdure dont le silence est seulement troublé par le chant des oiseaux et le murmure du ruisseau...

    3ième indice : une "construction" datant du début du XXième siècle et qui atteste de la ferveur des hommes aussi bien que des femmes du village...

  • Ki cé cé où ? ... nouvel indice !

    indice.pngUn nouvel indice vous aidera-t-il ?

    DSC07346.JPG

    1ier indice : "si tu ne vas pas à la montagne, la montagne viendra à toi " sur les traces de l'énigme.jpg

    2ième indice : ...loin de la route, dans un cadre de verdure dont le silence est seulement troublé par le chant des  oiseaux et le murmure du ruisseau...

  • Ki cé cé où ? ... petit indice.

    indice.pngUn petit indice s'impose pour cette photo ...

    DSC07346.JPG

    "si tu ne vas pas à la montagne, la montagne viendra à toi " réfléchir.png

     

  • Ki cé cé où ?

    logo.JPGAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

    Reconnaissez-vous l'endroit, public évidemment, où fleurissent ces jolis bégonias ?

    DSC07346.JPG

    Vous pensez avoir identifié  cette photo  ?

    Faites sans tarder votre/vos  proposition(s) à l'aide de la rubrique "commentaires". 

  • Ki cé cé où ?... un indice

     

    jeu,bolg daverdisse,ki cé cé oùVoici un petit indice pour  cette photo ?DSC07527.JPG

     

     

     

     

    " H2O ou H2O"

     

            

  • Ki cé cé où ?

    logo.JPGAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

    Pas encore de proposition pour cette photo...?

     

    DSC07527.JPG


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       

    blog daverdisse,jeu,li cé cé oùVous pensez avoir identifié  cette photo  ?

    Faites votre/vos  proposition(s) à l'aide de la rubrique "commentaires".

  • Ki cé cé où ?

    logo.JPGAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

    Connaissez-vous les petits coins de votre commune ?

    Où cette photo a-t-elle été prise ?

     

    Banc Dav.JPG


     

    Vous pensez avoir identifié  cette photo  ?

    blog daverdisse,jeu,ki cé cé où

    Faites votre/vos  proposition(s) à l'aide de la rubrique "commentaires".

     

     

  • Ki cé cé où ? ... découvert

    logo.JPGAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

      Félicitations ! Encore une fois, il ne vous a pas fallu longtemps pour découvrir cette énigme !!!

     

    DSC07394.JPG

    Il s'agissait bien d'une fenêtre latérale de l'église Notre-Dame de l'Assomption (1815-1853) à Porcheresse. Incendiée en 1914 elle fut reconstruite en 1922-1925.