123456

nouveau

  • Installation du Conseil Communal à DAVERDISSE le 3 décembre 2012

     

    Comme partout ailleurs, l’installation des nouveaux conseillers communaux s’est réalisée à Daverdisse.

     

    conseil,communal,daverdisse,nouveauDu rarement vu pour ne pas dire jamais, la présence de plus de cent cinquante personnes venues assister à l’installation du nouveau conseil. La dernière  séance officiée par le bourgmestre Baijot s’est ouverte à 19h. Deux échevins du conseil sortant ne figuraient pas à la table des conseillers, Jean Lemaire et Michel Nannan. Quand à la table des futures élus, c’est Jean Luc Merny qui était interdit de présence en raison de son épouse Florence Lallemand qui restera présidente du CPAS jusqu’à fin décembre, à moins qu’elle ne démissionne entre temps. Il lui sera alors possible d’intégrer la table du conseil.

    C’est entre les mains de l’échevin sortant Jean Luc Lezin que les conseillers ontconseil,communal,daverdisse,nouveau prêté serment comme prescrit par le code de la démocratie locale

     Ils ont ensuite établi le tableau des préséances d’après l’ordre d’ancienneté des conseillers :

     

    Jean Luc Lezin (1997), Maxime Léonet (2006), Jean Claude Vincent (2006), Marie Noëlle Nicolas (2006), Firmin Grofils (2006) Stéphanie Grégoire (2012), Luc Daron (2012), Christian Cariaux (2012).

     

    La formation des groupes politiques a été clairement établie, soit le Groupe UGS avec 6 membres et le groupe EPA avec 3 membres.

     

    Le second  moment tant attendu par les très nombreuses personnes se trouvant dans la salle est arrivé avec la prestation de serment  du bourgmestre et des échevins.

     

    conseil,communal,daverdisse,nouveauUne fois de plus, le « devenu conseiller » Maxime Léonet a prêté serment de bourgmestre entre les mains de l’échevin désigné par le code de la démocratie locale (avant, c’était chez le gouverneur).

     

     

     Le bourgmestre étant officialisé  comme premier magistrat de Daverdisse. Il a officiellement pris sa place  au sein du conseil et a fait prêté serment à ses échevins, à savoir

     

    Jean Claude Vincent, premier échevin, Firmin Grofils 2ième échevin,  Stéphanie Grégoire 3ième échevine et semble-t-il, première femme échevin à Daverdisse. La précédente, Florence Lallemand étant présidente de CPAS et échevine pour les affaires attenantes à l’action sociale, pour lesquelles elle avait une voix délibérative au sein du collège.

     

    Luc Daron ne prêtera serment en finalité pour occuper la présidence du CPAS, que lorsqu’il obtiendra la place de président en lieu et place de Florence Lallemand, soit à partir du 1er janvier 2013 ou lors d’une éventuelle démission prématurée de la présidente, d’ici fin 2012 et dont elle reste seule à décider.

     

    Du côté de l’action sociale, c’est Luc Daron qui présidera, avec Pascal Dumonceau, Patricia Poncin, Kathy Clarenne, Guy Duterme et Marie Claire Deffoin pour la majorité. Pour la liste EPA, Maëlle Lezin, Francine Stalmans et David Thiry ont été retenus.

     

    Il s’en est suivi la remise des écharpes, par Pol Baijot à Maxime Léonet et par leconseil,communal,daverdisse,nouveau nouveau bourgmestre aux échevins. Ce fut ensuite l’échange de cadeaux avec un coffret de vin offert par le nouveau bourgmestre à l’ancien président Pol Baijot. La remise des cadeaux s’est terminée par des cadres, tout droit sorti d’un chapeau magique, offerts par Maxime à ses collègues et qui n’étaient autres que l’affiche d’UGS mise sous verre et rappelant en fond de toile, LE TEMPS DU CHANGEMENT.

     

    Le conseil officiellement établi et en place, Maxime Léonet rappela au bourgmestre sortant qu’il devait lui remettre les clés de la maison communale : « Je vous remets les clés de la maison. Rappelez vous, ce n’est plus la boutique mais la maison communale. Tu as vu ce que j’en ai fait » et de poursuivre : «  Vous ne devez pas oublier que vous êtes des hommes de devoirs avant d’être des hommes de pouvoir ».

     

    Ce fut ensuite la première allocution du bourgmestre Léonet qui s’adressa aux nombreuses personnes présentes dans la salle :

     

    conseil,communal,daverdisse,nouveau

    Remerciant d’abord ses concitoyens et concitoyennes qui l’ont conduit à la charge de Bourgmestre,  ses colistiers, sa famille, ses prédécesseurs et particulièrement son grand père (Feu André Cordy). Il demanda à chacun de rayer de son vocabulaire le qualificatif d’adversaire et ses déclinaisons employées lors de la campagne électorale. « Ce jour est spécial car je m’adresse pour la première fois à vous comme bourgmestre.  J’ai trop de respect pour ceux qui m’ont précédé pour ne pas mesurer en profondeur et avec humilité l’honneur dont votre confiance me revêt et qui me conduit à m’adresser à vous comme premier magistrat de votre commune. »

     

    S’adressant au personnel communal : « J’imagine ce que ce changement a d’incertain. Et ceux qui ont peur du changement auront à la fois la peur et le changement. Ensemble, en équipe, préoccupons nous de ce changement et entreprenons de restaurer l’image de notre commune. Modernisons  le service que nous entendons rendre à la population en le voulant tous plus performant et plus dynamique. »

     

    « Une nouvelle majorité est sortie des urnes et nous entamons une ère nouvelle qui est la fin d’un cycle pour les uns et pour les autres, l’entrée dans une   sphère qui implique les contraintes du pouvoir et la discipline de groupe. Nous souhaitons restaurer la confiance entre les habitants et les autorités publiques, entre vous et nous. »

     

    « A nous de  traduire dans nos actes votre attente de modernité pour répondre à vos aspirations. A vous de participer de manière constructive à l’élaboration des projets, village par village, pour transformer notre commune de Daverdisse et nous projeter dans l’avenir. Faisons table rase  et  pour décrocher la lune, faisons nous mutuellement et tour à tour la courte échelle »

     

    « On veut toujours en faire plus avec un nouveau balai »  avance le proverbe.  Ne souriez pas de l’enthousiasme du débutant qui a besoin de votre soutien et de votre confiance. Il n’est incompatible ni avec la lucidité  ni avec la capacité de travail. Accepter de gérer votre commune, c’est se résoudre à ne rien promettre, sinon au travail, au travail et encore au travail. Notre objectif au quotidien sera de redynamiser notre commune et marquer les esprits en privilégiant l’intérêt général. »

    Daniel Jeanbaptiste

  • Cours de YOGA à Gembes

     

    Le yoga s'adresse à toute personne, quels que soient son âge et sa condition physique.

    Une tradition millénaire qui permet de

     découvrir son corps autrement,

     d'explorer ses limites avec respect, de

     goûter au plaisir d'un effort accompli en

     pleine conscience, une source de mieux-

    être physique et d'un mental apaisé...

     

    S'adresser à Dominique et René Pauwels 061/655099

    ou au professeur Alice Soete 0498/836697