123456

réponse

  • Ki cé cé où ? ... découvert !

    Alogo.JPGfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

      Félicitations à Luc, qui a immédiatement reconnu ce endroit à Daversisse et y a même ajouté un commentaire "historique" pour notre commune. Merci Luc.

    R banc Dav.JPG

    Mais oui, ce petit coin tranquille existe bien ! Il se trouve à côté de la fontaine Bert à Daverdisse(énigme du 7 août 2014). Un banc où on papote, un banc où on tricote , où on se bécote...!?! un banc qui permet aux habitants et aux passants de s’arrêter,  de bavarder ... 

    A mardi, pour une autre photo à reconnaître !

  • Ki cé vcé où ? ... découvert.

     

    logo.JPGAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

    Bravo à  Maryse et Pierre, qui ont découvert illico cette énigme !

     

    R Maison Blanche Dav.JPG

    Il s'agissait bien de la "Maison Blanche": une ancienne auberge de Daverdisse, transformé aujourd'hui en un gîte pouvant accueillir jusqu'à 52 personnes. 

     On y retrouve le toit à la Mansart * et notamment un évier en schiste sous une fenêtre.

    intérieur Maison Blanche 1.JPG

    * voir Ki cé cé où ? du 6 août 2014

    Le saviez-vous ?

    Certaines vieilles maisons rurales possédaient  un évier à l’ancienne. C’est en fait une plaque de schiste creusée ayant un trou d’évacuation donnant directement à l’extérieur au moyen d’un petit palis. Presque toujours, cette pierre, scellée dans le mur, était placée devant l’unique fenêtre pour bénéficier de la lumière, les seaux d’eau étant disposés dessous pour être à portée de main. 

     Rendez-vous vendredi 29 août pour une autre énigme...

     

  • Ki cé cé où ? ... découvert

    logo.JPGAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

      Félicitations ! Il ne vous a pas fallu longtemps pour découvrir cette énigme !!!

    DSC07402.JPG 

     Il s'agissait bien du calvaire situé devant la Chapelle des Minires, un peu à l'écart du village mais néanmoins à la croisée des promenades de  Porcheresse.

     ... à très bientô,t pour un prochain "Ki cé cé où ?

  • Ki cé cé où ? ... enfin découvert !

    blog daverdisse,jeu,ki cé cé où ?,réponse,d"couvertAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

      Félicitations ! vous avez enfin découvert cette énigme !!!

     blog daverdisse,jeu,ki cé cé où ?,réponse,d"couvert

     Il s'agissait bien de la statue de Notre-Dame du Maquis - ou plutôt du panneau qui renseigne !

    Le saviez-vous ?

    Pour découvrir ce lieu, il suffit de descendre par le sentier pédestre vers leblog daverdisse,jeu,ki cé cé où ?,réponse,d"couvert ruisseau  de la Rancenne et franchir le pont de bois. Le 1er septembre 1944, quelques jours avant la retraite de l’armée d’occupation, la mort frappa un groupe de maquisards en ces lieux.  Un imposant monument y a été élevé à leur mémoire. Le 1er dimanche de septembre s’y déroule chaque année une cérémonie de commémoration.  A cette occasion, Notre-Dame du Maquis revient sur les lieux. Sculptée dans un bouleau par un ancien du maquis, elle fut d’abord placée au pied du monument. Par la suite, il fallut la mettre à l’abri. Mais elle y est replacée  chaque année le jour de la commémoration.

    blog daverdisse,jeu,ki cé cé où ?,réponse,d"couvertSur l’autel, la statue de Notre Dame du Maquis, taillée à la hache par Léon Clarinval, le premier maquisard de Gedinne à être arrivé sur les lieux du drame.

    (ci-contre photo de la commémoration 2011)

     

     

    Rendez-vous demain, pour une nouvelle énigme "Ki cé cé où ?"

  • Ki cé cé où ? est découvert...

    blog daverdisse,jeu,ki cé cé où,réponseAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

     C'est   Mme Cornet "ki cé cé où " encore une fois. Félicitations !

    DSC07405.JPG

     Il s'agissait bien d'une partie du toit à la Mansart* de l'Hôtel des Ardennes à Haut-Fays.

    Le saviez-vous ?

    Mansarde : (n.f.) En architecture, pièce située sous une toiture à la Mansart*, c’est-à-dire une toiture coupée possédant un terrasson et un brisbis.

    Du nom de l’architecte du roi Louis XIV François Mansart (1598-1666), qui passe pour avoirblog daverdisse,jeu,ki cé cé où,réponse popularisé ce type de toitures. Félibien déjà (Des principes de l’architecture, 1676) parle des « Toits-coupés ou combles que l’on nomme à la Mansarde. »

     

    Rendez-vous demain pour un autre "Ki cé cé où ?"

     

  • Ki cé cé où ? est découvert...

    blog daverdisse,jeu,ki cé où cé,réponseAfin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

    Cette semaine, le "Ki cé cé où ?" a été découvert par Mme Cornet et Mr Daron. Félicitations !

    DSC07388.JPG

     Il s'agit de la porte de l'église Notre-Dame à Gembes.                        Construite dans le style néo-classique  en 1877.

    Etes-vous prêts pour une nouvelle photo ?

  • Ki cé cé où ? est découvert...

    Afin de vous faire visiter Daverdisse et ses villages… je vous propose  un petit jeu à l’instar de celui de Claude, ma collègue du blog de Saint-Hubert.

    Parce que nos villages ont  tous  une belle histoire à raconter… je vous suggère de partir à leur rencontre en  empruntant les sentiers de la mémoire,  de la découverte et peut-être de l'agrément...  A partir d’une photo publiée sur ce blog, je vous invite à essayer de localiser le lieu concerné par celle-ci.

    Cette semaine, le "Ki cé cé où ?" a été découvert par Mr Delcommune. Félicitations !

     

    blog daverdisse,ki cé cé où,réponse,jeu

     

    Le saviez-vous ?

    Le château de Porcheresse a été détruit et reconstruit plusieurs fois. Les premières traces de ce château rural remontent au début du XVIIe siècle. En 1917, le château et les dépendances ont été incendiés par l'armée lors des atrocités allemandes. Le baron Henry Moortgat qui occupait les lieux en ces moments, a fait reconstruire ce château rural sur les mêmes vestiges. Cette reconstruction a changé ce château et après la rénovation en 1920 le château de Porcheresse est devenu un château néo-classique d’inspiration Napoléon III. Ce véritable château de plaisance possède des salons et des décors comme les magnifiques hôtels de maître de la fin du XIXe siècle à Bruxelles.

    Rendez-vous lundi pour un nouveau "Ki cé cé où ?