123456

Conseil communal de Daverdisse 8 décembre 2011

 

Quelques points ont été discutés à cette séance communale du 8 décembre.

Il y a été question d’un espace de rangement pour entreposer du matériel, dont des mobiliers divers, des VTT … Tout est actuellement stockés un peu partout au centre touristique de Daverdisse, mais aussi dans le couloir donnant accès aux sorties de secours. Il sera fait appel à un architecte en raison du bâtiment qui doit être agrémenté de produits et de matériaux permettant de respecter les obligations urbanistiques qui seraient imposées. L’auteur de projet fera des propositions d’agrandissement en respectant le site architectural actuel du bâtiment. Reste à connaitre le prix.
3 soumissionnaires seront contactés : L’atelier la grange de Daverdisse, Michel Jacquemart de Paliseul et Marie Christine Maldague de Bièvre.

Les travaux de rénovation et de sécurisation de la rue Gembes Porcheresse et de la rue du Trou à Gembes ont été sujets à discussion. La route Gembes Porcheresse doit être rénovée totalement avec nouveau coffre et revêtement, récolte des eaux de ruissellement, nouveaux trottoirs et réfection complète de trois murs de voiries qui menacent de s’effondrer. Pour un coût hors égouttage estimé à 686.682€ et 227.089 pour l’égouttage. Il est vrai que la route, qui nécessite une sécurisation importante, se retrouve devant deux alternatives : Soit s’orienter dans le cadre du plan de sécurisation avec un subside de 200.000€ ou réintroduire le travail au plan triennal avec un subside maximum de 150.000€ maximum à la clé. Le bourgmestre proposera la réalisation de la rue de Porcheresse seule et la pose de trottoirs en supplément pour l’obtention d’un subside supplémentaire de 150.000€. On en arriverait à 315.000€ de subvention. Il faut savoir que le « Plan Trottoir » du ministre Furlan permet cette subvention supplémentaire pour autant qu’il se trouve cette rénovation ou création des trottoirs et que le collège a décidé lors de sa séance du 29 novembre 2011 de solliciter cette subvention dans le carde des travaux de la rue de Porcheresse.
Pour le conseiller Léonet, « ça fait un moment qu’on parle de ce dossier dont il semble que ce soit la première fois qu’on étudie ce dossier, selon un courrier reçu », la majorité rétorquant en cœur que le dossier existe depuis longtemps mais qu’il s’agit d’une proposition sur base de projet établi et d’éléments connus à ce jour. « Si le subside devait ne pas être octroyé sur base de ce projet, explique le bourgmestre, on ne ferait pas les travaux ».
En ce qui concerne la rue du Trou à Gembes, on y fera des trottoirs mais le reste des travaux de cette rue devrait se réaliser plus tard lors d’un prochain plan triennal. En boutade, « Il faudra donc faire le trottoir pour avoir des subsides » a commenté avec le sourire, Maxime Léonet. Le point a été voté à l’unanimité.
Et puis on en est arrivé au règlement commun à toutes les communes et coordonnés par la zone de police Semois et Lesse. Le règlement a été arrêté en 2007 pour une première fois. Il s’en est suivi un code environnement qui sanctionne les infractions et une adaptation de l’ensemble de ce règlement à remettre au goût du jour pour lutter contre toutes les sortes d’incivilités, mais aussi pouvoir les sanctionner. On a donc désigné un sanctionnateur et supprimé une série d’articles qui devaient être complètement remaniés alors qu’une autre série était remise en actualité pour intégrer le règlement. « Si le parquet refuse de régler le problème, c’est l’agent sanctionnateur qui poursuivra » a commenté le bourgmestre, expliquant que la sanction serait infligée d’une manière ou d’une autre, pour autant que le nouveau règlement soit adapté. Quelques exemples ont fusé pour expliquer les modifications, telles qu’une nouvelle réglementation sur les boissons spiritueuses et énergisantes, sur les gens du voyage dont Daverdisse ne dispose pas de pieds à terre,… On a aussi parlé du « pas vu pas pris » et ils se sont questionné pour savoir si on devait mobiliser un policier en dehors des heures de service. L’horaire des bals, souvent non respecté avec ou sans dérogation à Haut Fays … Le bourgmestre a comparé le règlement à un catalogue de bonnes intentions, dont le nouveau règlement devrait en principe être appliqué à partir de 2012.
Toutes les assemblées générales Idélux, Idélux Finance, Idélux Projets publics, Aive, et Vivalia ont été approuvées. La majorité s’est abstenue pour Vivalia où rien ne sert à la philosophie réelle des hôpitaux de la Province de Luxembourg. Vivalia n’ayant pas non plus présenté son programme relatif à toutes les questions posées. La minorité a commenté cette réaction comme trop tardive et n’ayant rien à voir avec le budget 2012. Ils ont donc accepté l’ordre du jour. Soit 5 abstentions et 4 oui.
Les conseillers ont désigné une conseillère au logement lors de sa séance du 29 septembre. C’est Anne De Vlaminck qui a été désignée

Daniel Jeanbaptiste

Les commentaires sont fermés.