123456

Conseil communal de Daverdisse 7 mai 2012

 

LA POLITIQUE ENERGIE CLIMAT

La commune de Daverdisse était invitée à s’engager et à adhérer à la convention des maires en ce qui concerne la politique Energie Climat. Il faut savoir que les communes adhérentes s’engagent à réduire les émissions de CO² d’au moins 20% sur le territoire de leur commune, à soumettre dans l’année un plan d’action en faveur de l’énergie durable et à assurer le suivi de la mise en œuvre de ce plan par un rapport biannuel. Le collège provincial s’est positionné comme coordinateur territorial de cette convention des maires, qui apportera un soutien stratégique, financier et technique aux communes qui signeront la convention. Une enveloppe de 2000€ sera répartie entre les communes partenaires pour financer en partie les plans d’actions en faveur de l’énergie durable. 20 communes wallonnes sont concernées.

 

La minorité n’étant pas chaude pour ce projet, a demandé l’avis de la secrétaire qui n’a pas caché le peu d’intérêt à porter à cette affaire pour Daverdisse. Le point a tout de même été accepté par 5 voix contre 4, majorité contre minorité.

 

LE HALL DE VOIRIE

Les conseillers se sont prononcés en mars 2011 sur l’agrandissement du hall de voirie, une demande d’urbanisme a ensuite été introduite. Le permis délivré aux autorités communales précisait la nécessité de se conformer aux exigences du service d’incendie. La paroi orientée vers le hall existant devra être réalisé en blocs de béton de 20 cm sur lesquels un bardage prendra place. Les travaux s’élèveront à un montant estimatif de 100.468€ sans compter les aménagements intérieurs. Ils ont approuvé la modification au cahier des charges et ont choisi l’adjudication publique.

 

 L’ECOLE COMMUNALE DE HAUT FAYS

En septembre 2007, la communauté française octroyait une subvention de 622.514€ pour les travaux de modernisation et d’extension de l’école de Haut Fays avec une soumission approuvée à 1.037.524€. La commune a bénéficié d’un taux réduit (1,25%)d’un montant de 456.511€ qui a été porté en décompte final à 468.270€. Le complément sera sollicité auprès de la banque Dexia.

 

 LOCATION DU DROIT DE CHASSE DE CROKAERT

Le cahier des charges qui régit la location du droit de chasse de Crokaert sur le territoire de Daverdisse n’a pas été respecté :

 

- Le nombre de journées de battue n’a pas été respecté (8 jours au lieu de 4), justifiant  à la DNF que les enceintes (et non le territoire) n’ont pas été visité plus de quatre fois.

 

- Sur base de tir des cervidés et du relevé établi par la DNF, il apparait un déficit de 3 animaux sur le plan de tir.

 

« Au cahier des charges, c’est 4 battues par territoires (et non des enceintes). Il ne s’y trouve aucune confusion possible, donc 4 battues supplémentaires non annoncées et non prévues » a commenté le bourgmestre qui poursuit sur la réduction du quottât gibier estimant qu’il n’était pas nécessaire de supprimer des battues et qu’il fallait conserver une souplesse. Ils ont décidé de maintenir l’amende, soit 3000€, puisqu’il fallait atteindre les objectifs des plans de tir.

 

 MARCHES ET CAHIERS DES CHARGES

 

Ils ont approuvé le cahier des charges pour la fourniture, l’aménagement et la pose de la cuisine équipée à la maison de village de Daverdisse. Le marché est estimé à 20.000€ et une dizaine de soumissionnaires ont été retenus.

 

Le cahier des charges pour trois ordinateurs qui seront mis en réseau pour les services administratifs pour un montant estimé à 5700€, a été accepté.

 

Une nouvelle faucheuse débroussailleuse estimée à 17.500€ devrait remplacer celle datant de 1990 qui nécessite plus de 7000€ de réparation. Le cahier des charge prévoir cinq soumissionnaires qui seront contactés.

 

Les photocopieurs des écoles de Haut Fays et Porcheresse doivent être remplacés avec respectivement 8 ans et 9 ans d’âge. Le cahier des charges sera proposé à 7 sociétés et le marché est estimé à 4.630€.

 

Un frigo doit être remplacé à la cuisine équipée de la maison communale. Le frigo Whirpool proposé par Mme Giard, soit 178l + 42 l pour 750€, a été retenu par les conseillers

 

LE BILBOQUET

 

Le bilboquet, un service d’accueillantes qui garde de enfants à domicile, souhaite que les frais de contrôle incendie soient pris en charge par la commune, tout comme les frais de mise à disposition  d’un local de réunion. Il faut savoir qu’un rapport incendie rédigé par le SRI de la région, est nécessaire pour obtenir la garde d’enfants chez soi et qu’il a un coût. Les conseillers ont marqué leur accord.

 

Les commentaires sont fermés.