123456

C’est le temps du brame du cerf !

Une période particulièrement captivante, qui fait trembler toute la forêt au crépuscule....mais pour cela, quelques précautions s’imposent...

Voici quelques conseils pratiques pour écouter sans danger et comprendre les vocalises des cerfs...

 

La période des amours des cervidés, de la mi-septembre à la mi-octobre, est le moment idéal pour aller observer les animaux en forêt et écouter le fameux brame qui résonne dans les sous-bois à la nuit tombée. En règle générale, le brame commence au crépuscule, marque une pause en pleine nuit, puis reprend à l’aurore.

Aboiement, beuglement, râle,… le brame du cerf est difficile à décrire et varie selon sa fonction. Les vocalisations servent à marquer son territoire et attirer les femelles, avec différents types de brame. Le brame sert aussi à se positionner par rapport aux adversaires, pour départager deux mâles qui s’estiment de force égale.

L’objectif du brame est d’assurer la reproduction de l’espèce.

La gestation, de sept mois et demi chez les cerfs, commence en automne après le rut pour se terminer au printemps. Pour le mâle, l’objectif du brame est de s’accoupler avec un maximum de femelles. Pour la femelle, le brame identifie la qualité de reproducteur et lui permet de choisir le plus beau mâle de la contrée pour s’accoupler.

 

Mieux vaut être encadré !

De nombreuses sorties spéciales «brame» sont  organisées dans la région :

 

Du 14 au 29 septembre - J V S - Au Crie d'Anlier

 

Les  14,  15, 21, 22,  28 et  29  septembre - 5 et 6  octobre - Réserve d'Animaux Sauvages - Han-sur-Lesse

 

Les 15,19 et 29septembre - Devant la Taverne de la Houille - Vencimont

 

 

Du 16 au 30 septembre - J V D - Crie Fourneau Saint Michel - Saint-Hubert

 

Du 21 au 22 septembre - Centre Touristique - Daverdisse

 

 Le 21 septembre - Syndicat d'Initiative - Habay-la-Neuve

 

 Du 22 au 23 septembre - Hôtel Les Roses - Libin

 

 

 Le 6 octobre - Parking Pont -Sur-Meuse, Rive Gauche - Heer

 

Pour plus d’info à propos de ces rendez-vous : www.quefaire.be/ch/brame-du-cerf 

 

Mais pour ceux qui préfèrent néanmoins partir seuls en forêt pour un tête-à-tête avec la nature, il faut bien comprendre que les animaux sont sur leur territoire donc il y a une éthique à respecter. Si on pénètre au beau milieu de la forêt, on dérange les animaux, on perturbe le brame et ça peut être risqué car les animaux en rut sont très agressifs. On peut avoir la chance de se trouver très près d’un animal qui ne vous a pas senti arriver, mais il peut alors être surpris et charger,  mieux vaut donc être encadré par des forestiers pour aller profiter du brame.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.