123456

CONSEIL COMMUNAL DE DAVERDISSE 22 AOUT 2013

blog daverdisse,conseil,communeAvaliser les tarifs extra-scolaires

De l’électricité dans l’air pour une cabine ORES à Porcheresse

Réfection d’un chemin à titre gratuit

Décompte final pour l’ancienne maison communale de Porcheresse

 

Plan triennal transitoire 2013

Insonorisation de la salle de Gym à l’école de Gembes.

Les non-valeurs

 

Je cours pour ma forme : « trop cher et pas du sport »

 

En bref

 CONSEIL COMMUNAL DE DAVERDISSE 22 AOUT 2013

Avaliser les tarifs extra scolaires

Ce point supplémentaire, transmis par le Collège, consistait à avaliser les tarifs des activités extrascolaires pour l'année à venir (garderies, temps de midi, plaines de jeux et piscine) et la question de Jean-Luc Merny portait sur le seul temps de midi.

 

Le principe de l'accueil étant de proposer un service pour les gens dont les horaires professionnels ne s'accordent pas avec les horaires scolaires, le collège proposait un tarif unique de 1 euro par enfant par temps de midi à partir de la rentrée avec un tarif préférentiel (voire dispense de paiement) pour le temps du midi pour les enfants dont les 2 parents (ou un seul si famille monoparentale) exercent une activité professionnelle.

Seul le conseiller Merny a voté contre, les 2 autres membres de la minorité se sont abstenus, JL Lezin reconnaissant que l'on devait effectivement essayer de changer quelque chose à l'organisation actuelle.

De l’électricité dans l’air pour un cabine ORES à Porcheresse

 

Deux cabines électriques seront construites sur un emplacement bien défini à Gembes et à Porcheresse. La volonté du Collège étant de faire enterrer les lignes électriques et transformateurs qui défigurent le paysage communal.  Rien à redire pour l’aménagement de la cabine à proximité de la plaine de jeux à Gembes. Par contre celle de Porcheresse pose problème à J L Merny qui estime que les habitants reçoivent  un coup de poing dan l’œil si la cabine est placée derrière l’église, estimant que ce n’est pas ainsi qu’on protège de patrimoine. Et de proposer d’intégrer le matériel d’ORES dans une pièce arrière de l’église, qui ne sert pas. Ce n'est pas légalement possible, de plus l’endroit se doit d’être protégé et blindé, a répliqué le bgt. Pourquoi alors ne pas mettre un emplacement à côté de l’abribus ou de la cabine téléphonique ? poursuit J L Merny. Là, explique Firmin Grofils, ce sera devant l’église et beaucoup plus visible et choquant.

 

En finalité, JL Merny a dit haut et fort que la commune ne protégeait pas son patrimoine. Le bourgmestre a passé au vote pour idéaliser « l’emplacement derrière l’église, où cela ne se verra pratiquement pas ».  Outre les 6 oui de la majorité, la minorité s’interrogeait et restait sans réponse pour finalement officialiser deux non, Lezin et Merny, et une abstention, Carriaux.

 

Le bail emphytéotique a été accepté aux deux endroits proposés.

 

Réfection d’un chemin à titre gratuit

 

« L’ancienne législature n’a pas tenu compte d’une promesse qu’elle avait réalisée au sujet d’un chemin de Haut-Fays. » a commenté le bourgmestre Léonet. Il s’agit d’une parcelle en indivision à acquérir gratuitement par la commune pour régler le problème propre à Françoise Laffineuse, JP Baijot et Dany Baijot, chacun pour un sixième et boucler l'accès à la rue du Cimetière.  Après cette aliénation, la commune prendra à charge la création de la nouvelle voirie qui devrait être réalisée dans un délai de 4 ans. Ici la minorité a marqué son accord avec la majorité tandis que le bourgmestre n’a pas oublié de rappeler : « Nous dépensons notre budget sur une ancienne promesse de la législature précédente, et nous l’assumons, même si nous aurions préférer utiliser notre argent à de l'entretien plutôt qu'à une création de voirie, mais nous avons donné notre parole de ne pas détricoter les projets en cours de l'équipe précédente. »

 

 Décompte final pour l’ancienne maison communale de Porcheresse

 Le montant final des travaux est de 707.752,07€ (9.136,61 de révision et 57.768,87 d’avenant)

 On y trouve  un Montabert pour la citerne d’eau de pluie, des travaux de plafonnages au lieu de plaques, du rejointoyage, le placement de décompteurs, l’aménagement de la cour et de l’accès, des travaux de peinture, la pose d’une porte vitrée, la pose de tablettes stratifiées, de l’électricité, des luminaires,…

 

Pour Jean-Luc Merny, certains accès posent problème aux PMR et ils auraient pu être modifiés, d’où une réalisation où les PMR n’ont pas quelque part accès.
Le bourgmestre s’est étonné de cette réflexion émanant d’un habitant de Porcheresse, qui plus est, est conseiller communal, et dit-il, « attend que le chantier soit fini pour émettre des remarques »

Le point a fait l’unanimité.

Dans la foulée, la minorité tenait à signaler que la dernière soirée du week-end de fête s’est terminée tardivement avec en extra, la disparition d’un banc, une poubelle cassée et une bousculade, … probablement bien arrosée.

 

 Plan triennal transitoire 2013.

 

Le dossier concernant le plan triennal transitoire 2013 proposé par les édiles au moment de Noël 2012, a été approuvé par le ministre Paul Furlan, soit 165.000€ octroyés à la commune en date du 4 juillet 2013. Unanimité.

Insonorisation de la salle de gym à l’école de Gembes.

 

L’insonorisation de la salle de gym à l’école de Gembes est estimée à 14.556€ TVA comprise. Deux offres sont parvenues à la commune, soit Jacquemart et fils pour 24.429,9€ et Fabrice Nolleveaux pour 26.802,08€. Ils ont considéré le rapport d’analyse des offres, transmis par la direction du STP le 24 juillet, ont considéré la différence de prix par rapport à l’estimation et ont suivi l’auteur de projet en faisant appel à une concurrence plus importante en procédant à l’attribution de marché par adjudication ouverte. Unanimité.

Les non valeurs

 Il apparait en comptabilité communale que certains subsides ont été comptabilisés à un montant supérieur au montant réellement perçu :

Les travaux de modernisation du chemin Daverdisse Sèchery : 115.690€ comptabilisés pour 110.510€ perçus soit 4.180€ à prendre.

L’aménagement de la place devant l’église à Haut-Fays, comptabilisée à 36.000€ et un montant perçu de 34.866,45€ et 1.131,55€ à prendre.

 La création d’un centre d’accueil, d’information et d’animations touristiques pour une subvention de 52.097€ et des dépenses pour 50.476,29€. Le montant du subside perçu étant de 41.349,03€ il se trouve aussi une non-valeur de 10.747,97€ à prendre.

Je cours pour ma forme : « trop cher et pas du sport ».

 La commune s’est engagée à désigner plusieurs animateurs socio-sportifs pour assurer l’initiation hebdomadaire des débutants joggeurs(ses) La (les) personne(s) choisie(s) suivra(ont) une formation ainsi qu’un recyclage après 3 ans. Elle respectera les plans d’entrainement prévus selon les niveaux et les objectifs. Il s’agit d’initier des jeunes joggeurs et les gens en demande, a commenté Stéphanie Grégoire, échevine chargée des sports.

 

Le coût de la formation s’élève à 266,2€ pour le premier animateur et 133,10€ par animateur supplémentaires. Une somme forfaitaire de 242€ sera versée à l’ASBL pour une cession organisée de 3 mois et la commune versera une somme de 5€ par participant pour couvrir l’assurance annuelle. L’action devrait débuter au printemps 2014.

Le conseiller Christian Carriaux a estimé que c’était cher payé pour un sport qui n’en était pas un tandis que J-L Merny chiffrait erronément un coût global de 1000€ par an, n'ayant pas compris qu'il n'y avait qu'une cession trimestrielle de proposée.

Le bourgmestre a alors fait des comparaisons avec différents subsides octroyés à des clubs sportifs pour expliquer que les chiffres engagés, qui sont loin d’être de 1000€ par an, sont dans une lignée toute aussi logique que les autres subsides offerts à ces autres clubs sportifs.

Au vote, la minorité s’est abstenue sur le point qui a été voté par la seule majorité.

 

EN BREF

 Un nouveau tableau sera fourni pour l’école de Gembes, le marché étant estimé à 1750€ et proposé à 6 soumissionnaires.

 Deux packs biométriques, nécessaires  a enregistrer les données dans les titres de séjour délivrés aux ressortissants des pays tiers et dans les passeports délivrés aux belges au moyen de PA-PC ainsi que de l’application Belpic,  sont estimés à 9000€ et proposés à 6 soumissionnaires.

 Les conditions relatives à la vente de bois d’automne 2013, ont été acceptées à l’unanimité. Deux changements principaux : En ce qui concerne les bois scolytés résineux, les bois verts seront facturés à 75% du prix du bois sain de même catégorie et les bois secs  à 50%. Les chablis déracinés seront facturés à 90% du prix du bois sain à qualité égale et les chablis cassés à 75%.

 En ce qui concerne la sécurité lors de l’organisation d’évènements, un Vade-Mecum  a été mis en place afin de donner à chacun des organisateurs, dans leurs propres domaines respectifs, de s’y retrouver et de savoir ce qu’ils ont à faire pour se mettre en ordre lors des réalisations.

Au sujet de la protection civile et des pompiers confondus, la commune de Daverdisse restait redevable de 156,71 € pour 2009, sur un global de 52.727,92€. Pour l’année 2010, il reste 2.583,43 € à payer à Daverdisse qui aura payé un global de 57.388,31€.  

 Daniel Jeanbaptiste

Les commentaires sont fermés.