123456

Conseil communal du 30 septembre

blog daverdisse,conseil,communal,daverdisse,haut-fays,gembes,porcheresseDECLARATION DE POLITIQUE DU LOGEMENT

Les conseillers se sont penchés sur la déclaration de politique du logement avec une longue série de mesures à prendre et qui visent à répondre à certains défis tels que le vieillissement de la population, la croissance démographique, l’évolution sociologique et socio-économique, l’augmentation du coût de l’énergie, l’accès aux services et équipements pour les besoins de mobilité.

Pour ce faire, il faudrait permettre, à tous, la possibilité d’accès à un logement de qualité, aller vers les 10% de logements publics sur le territoire communal, favoriser les jeunes ménages dans la commune, favoriser le maintien à domicile des séniors par des logements adaptés sur le plan fonctionnel et de localisation. Optimiser l’utilisation du bâtiment existant et préserver le patrimoine architectural, urbanistique, rural, culturel et environnemental de la commune

 

Les objectifs :

Améliorer l’attractivité des villages,

Augmenter l’offre de logements locatifs, qu’ils soient privés ou publics

Développer des logements adaptés et bien situés pour les aînés

Facilité l’accès au logement pour les jeunes ménages.

Améliorer la qualité du parc du logement

Participer, sensibiliser et informer.

Christian Cariaux rappellera la taxe non augmentée par le conseil pour les seconds résidents alors que « cela aurait pu freiner l’augmentation du nombre des 2ième  résidences  « Nos seconds résidents ne sont pas tous des fortunés » a répondu le bourgmestre.

J-L Merny s’étendra sur ces logements 3 chambres qui coutent entre 120 000 et 150 000€ avec un amortissement approchant les 500€ par mois durant 20 ou 25 ans. « Peut-on encourager les propriétaires  à aller vers de pareils endettements ? Ces investissements doivent rester une démarche personnelle. Pour les ainés, l’introduction est intéressante avec des logements de qualité, à adapter. Les primes sont intéressantes, voir pas suffisantes »

Le bourgmestre a fait la différence entre PMR et logements adaptés, rappelant les normes qui sont bien différentes et qui ne s’adressent pas nécessairement à tous les séniors de la commune. Rappelant du même coup que des rampes d’accès intérieures et/ou extérieures, des monte-personnes ou autres commodités destinées aux séniors ne doivent pas être confondues avec les aménagements pour les PMR. Et de rappeler également les objectifs imposés par la RW d’où vient ce document et qui nécessite une avancée à respecter sous    devoir payer de lourdes amendes en cas de non respect.

6 oui et 3 abstentions ont clôturé le débat.

ENTRETIEN ORDINAIRE DES VOIRIES

Il était question d’approuver le cahier des charges  concernant l’entretien ordinaire des voiries  2013. Sont proposées  pour l’entretien 2013, la rue du Champ Feneau à Daverdisse, la rue des Ecoles à Gembes, la rue du Cimetière à Haut-Fays, la rue de la Strée à Gembes, la rue Laloux à Porcheresse,  la rue du Ry de Dinan à Daverdisse et la réparation de quelques tranchées sises à divers endroits. Le montant du marché est estimé à 200 432,87€ et le conseil a approuvé le cahier des charges à l’unanimité. Jean-Luc Merny a demandé des explications concernant des voiries de Daverdisse et Gembes, déjà programmées à l’ordinaire en 2012 alors qu’un dossier avait été remis à la commune en fin de législature précédente. Réponse du bgt : « Toutes les routes de 2012 sont au budget 2013, sauf la route du bois de Gerhenne car nous avons dû régulariser ce dossier chez le notaire et cela aurait retardé les autres entretiens, mais nous l’avons déjà ré-empierrée car son état devenait catastrophique et suite à une réunion de travail avec Mr Valentin du SPW nous avons aussi remis en état une quarantaine de mètre en bordure de voirie nationale. C’est à cette occasion que nous avons appris avec désappointement qu’il n’y avait eu aucune réunion en vue de sécuriser la nationale depuis de trop longues années !"

AGRANDISSEMENT DU HALL DE VOIRIE

C’est en mai 2009 que les conseillers arrêtaient le cahier des charges qui désignait un auteur de projet pour l’agrandissement du hall de voirie. Le STP a été désigné mais aucune offre n’a été déposée lors du premier marché public. Le nouveau collège a revu le projet, une réunion  avec l’auteur de projet s’est tenue en mai et un nouveau projet a été déposé à l’administration  le 11 septembre 2011. Il comprend la réalisation des fondations, de la charpente métallique, de la couverture de toiture et le placement de portes sectionnelles. La main d’œuvre apportée par les ouvriers communaux sera pour la réalisation des bardages en tôles ondulées, du montage du mur intérieur en blocs et la finition.

Les travaux sont estimés à 95.205,10€ au cahier des charges.

Peu de changement par rapport au plan initial si ce n’est des frais supplémentaires a poursuivi J-L Merny qui a aussi souhaité savoir si les ouvriers avaient reçu une formation pour leur permettre de travailler sur des échafaudages.  Réponse du bourgmestre : « Nombre d’entre eux ont été formés pour ce genre de travail. Les changements à exécuter doivent éviter les intrusions et cambriolages. Il est nécessaire d’avoir un chemin de passage et des bornes de rangement. Le bardage en bois est remplacé par des tôles ondulées et un mur de blocs de 2 m de haut  entourera le bâtiment. Je tiens également à rappeler que ce n’est pas correct de votre part de parler de frais supplémentaires alors que nous avons diminué le coût de l’ensemble du projet d’environ 10.000 euros»  Le point a fait l’unanimité.

LA BIBLIOTHEQUE COMMUNALE

Le règlement d’ordre intérieur de la bibliothèque communale a été approuvé avec les heures  d’ouvertures suivantes : de 13h à 18h30 le mercredi, de 8h30 à 12h30 le samedi. Le second et quatrième lundi du mois, l’ouverture de la bibliothèque sera réservée aux écoles communales durant les heures de classe. Accord unanime.

RECUTEMENT DE TROIS ACCUEILLANTES EXTRASCOLAIRES

Il a été  décidé de procéder au recrutement de trois accueillantes extrascolaires contractuelles à mi-temps, à durée indéterminée après une période d’essai de 6 mois, avec la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de deux ans. Pour les personnes intéressées, les compétences requises peuvent être obtenues à l’administration communale.  Le programme des épreuves  est limité à un seul examen oral qui consistera en un entretien sur des questions qui seront en rapport avec l’emploi postulé. L’épreuve sera évaluée sur 50 points et le candidat devra obtenir au moins 60%. La commission de sélection comprendra  deux représentants communaux, deux membres extérieurs dont un(e) coordinateur(trice) extrascolaire, la directrice générale (entendez la secrétaire communale), ainsi qu’un observateur aux épreuves, désigné par les organisations syndicales. Accord unanime.

Daniel Jeanbaptiste

Les commentaires sont fermés.