123456

Les récups de Césarinne...

Pour beaucoup,  la récup' c'est tendance, c'est écolo, c'est dans l'air du temps,... mais pour d’autres, c'est   une façon d'être... un véritable mode de vie ! Césarine,  adepte de la récupération faite maison, est de celles-là. Pour elle, il n'y a pas de petites économies ! Elle vous donne rendez-vous sur ce blog et vous invite à consommer responsable. Se limiter, dans un premier temps, à un acte d’achat éthique, mais aussi et surtout penser au devenir de ces produits. Césarine vous invite à observer « autrement » ce que vous allez jeter, à découvrir l’univers du recyclage et peut-être ne verrez-vous plus du même œil ce qui vous entoure .

Qui n'a pas été déçu en cherchant le nom de telle ou telle perle rare plantée enblog daverdisse,récup,césarinne son jardin de découvrir une étiquette effacée ? Protégez vos étiquettes de paraffine pour oublier, à jamais, telle mésaventure !

C'est trop bête d'oublier le nom de cet arbuste qui sent si bon au printemps, une variété exceptionnelle, à fleurs doubles, dégotée chez un pépiniériste collectionneur de perles rares. Vous vous penchez à la recherche de l'étiquette de jardin qui vous sauvera de ce trou de mémoire. Malheur ! Soleil , intempéries ou arrosages sont venues à bout de l'encre soi-disant indélébile de votre marqueur.

blog daverdisse,récup,césarinnePour que cette écriture ne s'efface plus au fil du temps, Césarinne recouvre la face écriture de paraffine. La même qu'elle utilise pour fermer ses pots de confiture "maison". Faire fondre la paraffine dans une casserole. Lorsqu'elle est liquide et transparente comme de l'eau, tremper l'étiquette de jardin, préalablement écrite, sans y tremper les doigts - c'est chaud ! Ressortir l'étiquette immédiatement en égouttant l'excès de paraffine. Laisser sécher à l'air : cela prend quelques seconde. La pellicule qui protège votre écriture est à peine décelable à l'oeil. Une méthode  de protection applicable quelle que soit la nature de vos étiquettes de jardin - bois, plastique, métal...

 

Les commentaires sont fermés.