123456

CONSEIL COMMUNAL de DAVERDISSE du 7 JUILLET 2015

 

blog daverdisse, conseil, communalModification budgétaire ordinaire et extraordinaire                                                                                                Compte tenu des recettes et dépenses en plus et en moins, le service ordinaire se solde par un boni de 1.758.241,8€. Même chose pour l’extraordinaire pour arriver à un boni de 112.943,69€. Accord unanime.

 

Budget et compte 2014 de la fabrique d’église de Gembes                                                                                    Au budget 2014, le total des recettes et des dépenses sont en balance à 9.802€.  En ce qui concerne le compte 2014, les recettes sont de 6.324e et les dépenses se chiffrent à 6.495,07€, ce qui représente un mai de 171,07€. Les 8 membres présents ont émis un avis favorable.

 

 Budget 2015 de la fabrique d’église de Gembes                                                                                                      A l’ ordinaire, les recettes sont de  9.735,93€.A l’extraordinaire, elles sont en négatif de 864,00€, soit des recettes globales  et positives de 8.871€.                                                                       En dépenses ordinaires, les chiffres sont de 2741€ augmentées de dépenses arrêtées par l’évêque pour 6.130€. Les Dépenses extraordinaires sont nulles et le total des dépenses se chiffrent à 8.871€. L’intervention communale est de 9.265,93€. Avis favorables des conseillers.

 

Une agrafeuse à gaz pour le service forestier                                                                                  Souvent appelés à installer des clôtures de protections en forêts, les services forestiers se verront prochainement dotés d’une agrafeuse à gaz qui facilitera leur travail. Rédigé par la commune et avalisé par le SIPP, le cahier des charges a été approuvé avec une somme estimatoire  de 1250€ hors TVA relative à cet achat. Ils ont optés à l’unanimité pour une procédure négociée sans publicité et 4 soumissionnaires seront contactés : BIG MAT à BIEVRE, ARDENNE DIESEL à LIBRAMONT, Ets GILLES à ROCHEFORT et  SPRL ROUFFIN à MARCHE EN FAMENNE

 

Une nouvelle disqueuse                                                                                                                               Ici aussi le cahier des charges a été accepté à l’unanimité des conseillers pour un montant estimé à 500€ hors TVA avec une procédure négociée sans publicité et 4 soumissionnaires contactés : BIG MAT à BIEVRE, ARDENNE DIESEL à LIBRAMONT, Ets GILLES à ROCHEFORT et la SPRL ROUFFIN à MARCHE EN FAMENNE.

 

Aménagement de la cour du local extra-scolaire                                                                               L’ONE a invité la commune de Daverdisse à remplacer la clôture en fer forgé qui entoure l’espace récréation du service extra-scolaire. Il a été proposé au conseil de remplacer la vieille clôture par une clôture identique à celles de l’école de Haut Fays en choisissant la couleur noire plutôt que le vert.

 

Le tour en fer forgé qui sera enlevé a fait « tache d’huile » chez les deux conseillers de la minorité qui ont refusé le point approuvé par les cinq membres de la majorité et le conseiller indépendant Luc Daron.

 

Le conseiller Merny a exprimé son désaccord sur la matière de remplacement. Le conseiller Daron accepte du fer forgé mais pas du grillage.

 

Le bourgmestre Léonet a expliqué

 

- le choix du grillage identique à celui de l’école, mais de couleur noir, qui s’intégrerait mieux sur la grand place, a été fait à l’unanimité d’environ une quinzaine de membres présents (enseignants, accueillantes, parents, membres du conseil communal) à la réunion du CCA au cours de laquelle réunion ce point était à l’ordre du jour et dont la minorité n’était pas présente ni représentée, a précisé le bourgmestre lors de la discussion du point, ajoutant qu’il ne serait pas correct de marquer ensuite son désaccord par après en séance publique.

 

- le travail serait terminé à la prochaine rentrée scolaire  pour  un montant, honnête, de 1500€ de matériaux et ce pour la sécurité des enfants. « Si on rédige un cahier des charges, a-t-il commenté, le travail ne sera jamais terminé pour septembre. »

 

Devant ce choix draconien et difficile à contrer, le cahier des charges a été voté sans Jean-Luc Merny, qui a voté contre et Jean-Luc Lezin, qui s’est abstenu en raison de son absence à la réunion du CCA. Luc Daron s’est aussi abstenu puisqu’on ne votait pas le remplacement mais juste le modèle.

 

 Le point supplémentaire

 

Un point supplémentaire proposé par le conseiller siégeant en indépendant Luc Daron  concernait les chemins agricoles et forestiers.                                                                                                                   Ses questions :                                                                                                                                            Quels sont les travaux déjà réalisés ? Pouvez-vous rappeler les projets en cours ?  Quels sont les états d’avancement ?

 

La réponse aux conseillers a duré plus de temps que le temps mis  pour expliquer l’ensemble des points précédents, lesquels faisaient l’ordre du jour de cette séance d’avant vacances. Tout a été expliqué en long et en large à Luc daron, tant sur le plan du travail et du remplissage des chemins, que sur la raison d’être de rénover un terrain et pas un autre, en tenant compte de la différence entre « bien communal »  et  « bien public ». Les conseillers Grofils et  Daron, accompagnés du bourgmestre ont commenté les travaux effectués à cet effet, sans oublier de lui signaler que les chemins rénovés de Daverdisse étaient aussi important que dans les autres divisions communales, si pas plus.  Le bourgmestre : « Si votre question se devait de démontrer l’importance des travaux sur la division de Daverdisse, vous remarquerez que vous avez été bien servi …/…Les travaux sont effectués avec des matériaux à moindre coût, lesquels valorisent les biens publics réalisés par les ouvriers communaux …/… Il reste actuellement très peu à réaliser mais on fait au fur et à mesure des possibilités » 

 

Cherche bibliothécaire                                                                                                                                             Martin Dassy, ayant obtenu un emploi à temps plein sur Neufchâteau, a remis sa démission le lundi 29 juin en fin de journée. Engagé sous statut APE, la durée de préavis est donc de 7 jours. Il est proposé au Conseil communal de recruter un employé bibliothécaire à mi-temps à durée déterminée pour le temps de la procédure de recrutement, d’autant que la commune ne peut fermer la bibliothèque trop longtemps vu le dossier de demande de reconnaissance introduit auprès de la Fédération Wallonie Bruxelles. On recherchera, si possible, un employé ayant une formation en bibliothéconomie.

 

Une trentaine de minute a suffi pour arriver au bout des quelques points de cette séance de pré vacance, laquelle se serait terminée en une dizaine de minute, s’il n’y s’était pas trouvé le point supplémentaire demandé par le conseiller indépendant Luc Daron.

 

Daniel Jeanbaptiste

 

 

 

Les commentaires sont fermés.