123456

Aujourd'hui ... on vote !

Résultat de recherche d'images pour "vote du 26 mai 2019"

L’Europe

Et en Europe, comment est-ce que ça se passe ? C’est le moment de bien cerner comment l’Union Européenne (UE) et ses institutions fonctionnent !L’Union européenne

L’UE, à ne pas confondre avec le continent européen (50 pays), est une organisation regroupant 28 pays, unis pour coopérer sur des questions politiques, économiques et monétaires.

L’UE a été créée en 1951, au lendemain de la seconde guerre mondiale, pour installer la paix, la prospérité, la stabilité, la démocratie, le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ainsi que la solidarité entre les peuples européens.

L’UE réunit régulièrement les représentants de chacun de ses États-membres pour prendre des décisions politiques, judiciaires, économiques, monétaires, sociales et environnementales qui ont un impact sur notre quotidien.

Exemple : grâce à l’UE, nous pouvons voyager d’un pays à l’autre sans avoir besoin de passeport ni de changer de monnaie (si nous allons dans l’un des 19 pays de la zone euro). De la même manière, nous pouvons étudier ou travailler à l’étranger grâce à différents programmes, encadrements, bourses et autres facilités financières et administratives. C’est aussi l’UE qui recommande ou interdit certains de nos produits de beauté ou de nettoyage au regard de la protection de l’environnement, etc.

L’UE est composée de 28 États-membres, classés par ordre d’adhésion : Allemagne, France, Italie, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas (les 6 pays fondateurs), Danemark, Irlande, Royaume-Uni*, Grèce, Espagne, Portugal, Autriche, Finlande, Suède, Chypre, Malte, Slovénie, Pologne, Hongrie, République tchèque, Estonie, Lettonie, Lituanie, Slovaquie, Bulgarie, Roumanie et la Croatie.

Il y a encore beaucoup de candidats à l’adhésion : trois candidats dont le dossier est en cours (le Monténégro, la Serbie et la Turquie) et l’Albanie et la Macédoine pour qui les négociations d’adhésion n’ont pas encore commencé. Deux autres pays sont également susceptibles de devenir candidats à l’intégration dans le futur : la Bosnie et le Kosovo.

Chaque pays adhérant à l’UE abandonne un peu de son indépendance pour se plier aux règles, exigences et décisions communes. Un pays candidat à l’adhésion doit souvent réaliser des changements, parfois fondamentaux, dans son fonctionnement pour faire son entrée au sein de l’Union. Pour être admis, il devra répondre à différents critères politiques et économiques tels que le respect des libertés et des droits fondamentaux, la stabilité des institutions démocratiques, un pourcentage de dette publique maximum à ne pas dépasser…

*En attendant de quitter l’UE, suite au référendum du 23 juin 2016, le Royaume-Uni reste un Etat membre de l’UE.

 

 

Les commentaires sont fermés.