123456

- Page 2

  • Voeux du Bourgmestre

    Janvier  ! le mois des voeux, des bonnes résolutions ... à Daverdisse, selon la tradition du début de l'an, c'est aussi le temps pour le bourgmestre, Pol Baijot, d'adresser ses voeux aux concitoyens.

     

    "Chers amis,

     

    Au seuil de chaque année, nous avons pris l’habitude de nous retrouver pour nous congratuler et partager ensemble, outre quelques heures de détente et de plaisir, les traditionnels vœux de bonne année, de bonne santé, de joies et de toutes ces bonnes choses auxquelles nous aspirons tous au quotidien.

     

    C’est aussi l’occasion de nous pencher sur les effets de l’année écoulée. Année sans gouvernement fédéral certes, mais aussi une année de questionnements de toute nature  tant il est vrai que la crise économique mondiale, nous rappelant un peu celle des années 20, a plongé la population dans l’inquiétude et dans l’expectative, créant un climat de déprime, voire de mélancolie. Deux mots pourtant ont été très souvent exprimés : courage et espoir. Tels seront donc les premiers vœux que je formulerai en prélude. Et Dieu sait s’il en faut par les temps qui courent. 

     

    Mais, au niveau de notre commune, les projets annoncés en début de législature se concrétisent lentement mais sûrement. C’est dire si tout un chacun, à quelque niveau que ce soit, œuvre pour que les différents services offerts par la commune s’améliorent au jour le jour en devenant performants. Certes, certaines ombres voilent une partie du tableau. Toutefois, elles s’inscrivent dans la continuité de l’esprit de droiture et de justice que nous avons de tout temps voulu consacrer en notre gestion des affaires publiques communales. Nous écarter de cette voix aurait été à nos yeux l’erreur à ne pas commettre, quand bien même les décisions prises devaient parfois chagriner d’aucun. La gestion d’une commune n’est pas chose aisée. C’est pourquoi, tous les acteurs se doivent de travailler dans la loyauté, dans le respect d’autrui et uniquement pour le bien public, puisqu’ils trouvent leur légitimité soit dans le choix de l’électeur, soit dans le choix des élus.

     

    La saison des vœux, c’est aussi se tourner vers l’avenir et vers cette année 2012 qui constituera la dernière année de cette législature commencée le 4 décembre 2006. Année plus délicate diront certains dans la mesure où les candidats à un mandat municipal solliciteront le suffrage des électeurs. Année où ils déploieront leurs charmes, leurs expériences, leurs aspirations, leurs projets, en bref leur programme électoral. En ce domaine, j’émettrai également deux souhaits : continuité et respect.

     

    Continuité, à savoir qu’avant le terme de cette législature, les mandataires devront toujours prendre leurs responsabilités en excluant toute notion partisane et électoraliste lors de leur prise de décisions, ne recherchant que l’intérêt général dans le cadre d’une bonne et saine gestion de la chose publique.

     

    Respect de tout un chacun lors de la campagne électorale. Se déclarer candidat, affronter le vote de l’électeur constitue un acte courageux. Dès lors, chaque participant a effectivement le droit d’être respecté par qui que ce soit, mais il doit lui-même faire preuve de considération et de respect pour les autres candidats en lice. Respect mutuel est gage d’honorabilité.

     

    Il me reste à revenir au temps présent pour vous remercier de l’aide que vous m’apportez chaque jour dans l’exercice de mon maïorat. Mandataires, membres du personnel administratif, technique, enseignant, culturel, fonctionnaires extérieurs à l’administration, fabriciens ou autres, à chacune et chacun j’exprime toute ma gratitude. Sans vous toutes et tous, rien ne serait possible ni même envisageable. Continuez pour le meilleur de notre commune.

     

    Et non sans avoir également remercié le personnel chargé de l’intendance de notre soirée, je vous invite à lever notre verre en l’honneur de notre commune de Daverdisse et en vous disant bonne année à vous."

    ********************************************************

     

     

     

     

     

      

  • Première tempête de la saison hivernale

     

     

    trempête, vent, pluies, rivières

     

     

    Une dépression de tempête nommée Joachim à l’origine des fortes pluies et coups de vents…

    Après les week-ends où nous avons manqué d’eau… nous voici en pré-alerte de crue et les cours d’eau de la commune débordent allègrement.

  • Fête de l’Epiphanie ! croyance ? tradition ? ou simple gourmandise ?

      

    Une origine biblique…

    Le terme "épiphanie" est issu du grec et signifie "apparition".                                                                

    Célébrée le 6 janvier, cette fête correspond à la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages.
    Ce jour est aussi celui du premier miracle des noces de Cana et avant tout la date de baptême du Christ.

              …entrée dans les traditions 

    Mais comme cette journée n'est pas fériée, pour mieux en profiter il a été décidé de le fêter le 1er  dimanche de janvier et on commémore la visite des trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar venus porter des présents à l'enfant Jésus : de la myrrhe, de l’encens et de l’or.

                            devenue une coutume qui ravit nos papilles !

    Aujourd’hui, la tradition veut que pour le "Jour des rois", on partage un gâteau appelé galette. Selon la région, il s’agit soit d’un gâteau feuilleté soit d’un gâteau brioché.

    Dans cette galette, il y a une fève cachée et celui ou celle qui la trouve devient roi ou reine.                              

    La coutume veut  aussi que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner qui aura quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher.                                                                                                                   

    On pose une couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).

    Dans certaines familles, on laisse de côté la "part du pauvre" ou celle du "Bon Dieu", offerte le plus souvent au visiteur imprévu…

    ++++++++++++++++++++++++

     

    ....et de la théorie à la pratique … voici quelques recettes

    La galette traditionnelle à la frangipane


    Préparation : 20 min
    Cuisson : 25 minutes

    Ingrédients :
    -  2 pâtes feuilletées toutes prêtes
    -  150 g de poudre d'amandes
    -  100 g de sucre fin
    -  2 œufs
    -  75 g de beurre mou
    -  1 jaune d'oeuf pour dorer la pâte
    -  et 1 jolie fève !

    Préparation :

     

     

    Placez une pâte feuilletée dans un moule à tarte et piquez la pâte à l'aide d'une fourchette.

     

    ans un saladier, mélangez la poudre d'amandes, le sucre, les 2 œufs et le beurre mou.

    Etalez la pâte obtenue dans le moule à tarte.
    Déposez la fève, mais pas au milieu, sinon en coupant les parts vous êtes sûrs de la découvrir !
    Recouvrez avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords.
    Avec la pointe d'un couteau, dessinez de petits motifs (une spirale, des quadrillages),mais sans percer la pâte !

    Puis badigeonnez avec le jaune d'oeuf.
    Enfournez pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7).

    Vérifiez régulièrement la cuisson !

    Une bonne alternative pour qui n'aime pas la frangipane, 

     la galette aux pommes, facile et exquise.

    Préparation : 20 min
    Cuisson : 30 minutes

    Ingrédients :
    -  2 pâtes feuilletées toutes prêtes
    -  4 pommes golden (bien mûres)
    -  150 g de sucre
    -  2 cuillères à café de cannelle
    -  2 œufs
    -  1 jaune d'oeuf pour dorer la pâte
    - et 1 jolie fève !

     

    Préparation :

    Placez une pâte feuilletée dans un moule à tarte et piquez la pâte à l'aide d'une fourchette.      Epluchez les pommes, coupez-les en morceaux et enlevez le trognon. Puis coupez les pommes en fines lamelles. Saupoudrez le sucre et la cannelle et laissez poser quelques minutes.
    Répartissez les pommes sur la pâte.
    Déposez la fève, mais pas au milieu, sinon en coupant les parts vous êtes sûr de la découvrir !
    Recouvrez avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords.
    Avec la pointe d'un couteau, dessinez de petits motifs (une spirale, des quadrillages), mais sans percer la pâte ! Puis badigeonnez avec le jaune d'oeuf.
    Enfournez pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7). Vérifiez régulièrement la cuisson !

    La galette au chocolat    (pas très traditionnelle mais succulente !)

    Préparation : 20 min
    Cuisson : 30 minutes

    Ingrédients :
    -  2 pâtes feuilletées toutes prêtes
    -  200 gr de chocolat dessert
    -  125 gr de poudre d'amande
    -  125 g de sucre
    -  2 œufs
    -  1 jaune d'oeuf pour dorer la pâte
    -  et 1 jolie fève !

    Préparation :

    Faites fondre le chocolat au bain marie ou au micro-ondes.
    Quand il est fondu et encore chaud, incorporez le beurre en dés et remuez jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu dans le chocolat. Ajoutez le sucre et mélangez soigneusement.
    Fouettez les deux œufs et ajoutez-les à la préparation au chocolat. Ajoutez ensuite la poudre d'amandes et mélangez.                                               Placez une pâte feuilletée dans un moule à tarte et piquez la pâte à l'aide d'une fourchette.
    Répartissez la préparation au chocolat sur la pâte.
    Déposez la fève, mais pas au milieu, sinon en coupant les parts vous êtes sûr de la découvrir !
    Recouvrez avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords.
    Avec la pointe d'un couteau, dessinez de petits motifs (une spirale, des quadrillages), mais sans percer la pâte ! Puis badigeonnez avec le jaune d'oeuf.
    Enfournez pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7). Vérifiez régulièrement la cuisson !

    Bonne fête des Rois et  bon appétit !

     

     

     

     

  • Le blog en 2012 !

    Vous êtes chaque jour plus nombreux
    à visiter le blog de Daverdisse, votre blog.
    Afin de le rendre plus attrayant encore,
    je vous convie pour l’année qui vient
    de continuer à m’envoyer les documents
    que vous souhaitez partager avec les autres visiteurs.
    Je vous en remercie déjà et vous invite
    à me contacter de la manière
    qui vous convient le mieux :
    061/58 89 22 ou 0478/30 11 35
    joelle.stuerebaut@hotmail.com

    …c’est avec plaisir que j’insèrerai ces infos
    sur le blog de Daverdisse
                                                                        Joëlle